Accueil Recettes100% végétal Une, deux, trois patates douces : astuces & idées gourmandes pour réussir vos patates douces rôties !

Une, deux, trois patates douces : astuces & idées gourmandes pour réussir vos patates douces rôties !

par Clémence

 

Ah la patate douce… En purée dans les desserts, à la place des pommes de terre dans un gratin dauphinois ou dans un curry ou un dahl bien crémeux, c’est toujours un vrai moment de réconfort et de bien-être : riche en fibres, en vitamine A et bourrée d’antioxydants, elle a également un faible index glycémique (inférieur à celui de la pomme de terre) et renferme des anthocyanes qui protègent le coeur et le foie. En voilà un excellent prétexte pour en consommer toute la saison (d’octobre à mars), non ? La patate douce, c’est mon légume vert d’hiver 😀

 

 

Ma façon préférée de la cuisiner, c’est confite longuement au four, jusqu’à ce qu’elle soit quasiment caramélisée. Certes, ça prend du temps, mais on peut en préparer toute une plaque et congeler l’excédent pour les jours où on a envie d’un repas rapide et sain. Le truc à retenir, c’est qu’une petite patate douce cuit plus vite, mais aussi plus uniformément qu’une grosse (le centre sera cuit avant que l’extérieur ne soit brûlé). Et qu’il ne faut pas se gêner pour bien entailler la chair afin que la chaleur du four pénètre profondément. Pour le reste c’est très simple : on brosse les patates douces, on entaille allègrement, on enfourne sur la plaque chemisée de papier sulfurisé (ou dans un plat à gratin) et on fait cuire à 200°C jusqu’à ce que le centre soit bien tendre (c’est très facile à vérifier avec la pointe d’un couteau) et qu’un filet de jus caramélisé s’échappe par en dessous, signe que la chair est à point et délicieusement parfumée.

 

Ensuite, il n’y a plus qu’à farçir comme on aime et c’est là que je vous propose trois recettes de garnitures express que j’aime particulièrement, ainsi que d’autres idées en fin d’article. C’est très sympa comme principe et ça permet de faire un repas qui plait à tout le monde, petits et grands, light ou gourmands avec options vegan, gluten free, veggie-paleo etc : chacun prépare sa garniture et fourre sa patate douce, on remet le tout au four et hop, diner’s ready! C’est la version healthy potatoe de la crêpe party 🙂 Personnellement, je préfère prélever une partie de la chair avec une cuillère (attention de ne pas percer la peau) avant de la mélanger avec les ingrédients souhaités et de remettre le tout en place, on obtient des saveurs plus homogènes qu’en les fourrant directement au centre de la patate douce.

 

 

La première recette (ma préférée) est à base de miso et de purée de sésame, relevés d’une touche de miel et d’un peu de jus d’orange. Vous pouvez bien sûr remplacer le miel par du sirop d’érable, la purée de sésame par de la purée de cajou et le jus d’orange par des zestes pour une saveur plus corsée, ou alléger le goût du miso en faisant moitié miso brun / moitié miso blanc. J’aime profiter des vertus du miso en conservant ses enzymes intactes et j’ajoute donc cette préparation dans la patate déjà chaude pour n’avoir à la remettre que quelques petites minutes au four – voire pas du tout. En guise de toppings, je vous suggère de la coriandre fraîche ciselée et des graines de sésame croquantes.

Ma deuxième proposition est absolument incontournable pour tous ceux qui aime les patates douce au fromage, mais ne mangent pas de produits laitiers : il s’agit d’une crème faux-magère à base de purée de noix de cajou, levure maltée et oignon semoule. Un must absolu que je vous recommande – tellement onctueux, régressif et parfumé. Vous pouvez en remettre une couche (de fromage) en saupoudrant le tout d’amande ou de noix du Brésil râpée pour un effet parmesan très sympa.

 

 

Enfin,  la version au ghee et au curcuma, très “patate douce à l’indienne” est à remettre au four au moins dix minutes pour que la chair de la patate douce s’imprégne doucement du beurre parfumé. J’y ai ajouté une touche de gingembre et saupoudré le tout de cacahuètes hachées (tant qu’à faire). Pour rester dans la recette express, j’ai utilisé du gingembre et du curcuma en poudre, mais si vous en avez sous la main, ainsi que cinq minutes supplémentaires, je vous encourage à râper la chair des racines fraîches, c’est encore meilleur!

 

 

D’autres garnitures sympa à tester :
– Houmous de pois-chiche ou de haricots blancs aux épices douces et aux zestes d’orange
–  Beurre de cacao en copeaux, purée d’amande blanche et piment de Cayenne, à bien mélanger avec la chair et à faire cuire au moins 5 minutes avant de parsemer de fèves ou de pépites de cacao cru
– Tahin ou purée de sésame complet pour les amateurs, zestes de citron et zaatar
– Pourpier, huile de noix et cerneaux hachés (à ajouter au dernier moment et à ne pas remettre au four car le pourpier ne supporte pas la chaleur). Ca marche aussi avec des pousses d’épinards.

 

 

** Bon appétit ! **

 

 

 

 

Patates douces farcies

Imprimer
Pour: 3 personnes Temps de préparation: Temps de cuisson:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 5.0/5
( 4 votes )

INGREDIENTS

  • 3 petites patates douces (ou plus si souhaité)
  • .
  • Pour la crème au miso (quantité pour une patate douce) :
  • 1 grosse c. à soupe de miso brun au choix (riz, orge, pur soja)
  • 1 grosse c. à soupe de tahin (purée de sésame)
  • 1 petite c. à café de miel liquide
  • 2 c. à soupe de jus d'orange fraîchement pressée
  • Toppings en option : 1 c. café de coriandre ciselée + 2 belles pincées de sésame blond ou complet
  • .
  • Pour la crème au fromage végétal (quantité pour une patate douce) :
  • 1 c.à soupe de purée de noix de cajou
  • 1 c.à soupe de levure maltée
  • 1 c.à café d'oignon semoule
  • 1 c. à soupe de crème liquide végétale (soja, riz, avoine....)
  • Toppings en option : 1 noix du Brésil ou 2 amandes, fleur de sel
  • .
  • Pour la crème de ghee au curcuma (quantité pour une patate douce) :
  • - 1 belle c. à café de ghee
  • - 1 c. à café de curcuma en poudre ou fraîchement râpé
  • - 1/2 c. à café de gingembre en poudre ou 1/2 pouce de gingembre fraîchement râpé
  • Toppings en option : cacahuètes grillées et hachées

INSTRUCTIONS

  1. Préchauffez le four à 200 °C (th. 7). Brossez les patates douces, puis placez-les sur la plaque chemisée de papier sulfurisé (ou dans un plat à gratin) et entaillez la chair à plusieurs endroits, sur un bon centimètre de profondeur. Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire jusqu'à ce que la chair des patates douces soit bien cuite à coeur (vérifiez avec la pointe d'un couteau) et qu'un filet de jus caramélisé s'en échappe.
  2. Préparez la crème au miso : mélangez dans un bol le miso avec le tahin et le miel, allongez avec le jus d'orange tout en remuant vivement afin d'obtenir une crème à peu près homogène.
  3. Préparez la crème au fromage : dans un autre bol, mélangez la purée de cajou avec la levure et l'oignon en poudre, allongez avec la crème végétale. Salez et poivrez.
  4. Préparez la crème au curcuma : mélangez dans un troisième bol le ghee encore mou, façon beurre pommade, avec le curcuma et le gingembre.
  5. Ouvrez les patates douces dans leur longueur, prélevez délicatement la chair avec une cuillère jusqu'à 1/2 centimètre des bords environ, en prenant garde de ne pas percer la peau. Mélangez avec la crème choisie et replacez dans l'enveloppe de la patate douce. Procédez ainsi avec toutes les patates douces.
  6. Replacez au four si souhaité et laissez cuire encore 5 à 10 minutes.
  7. Servez bien chaudes avec les toppings souhaités et régalez-vous!

Vous devriez aussi aimer :

4 commentaires

Atableavecannegaelle 6 mars 2020 - 21 h 18

Merci pour toutes ces bonnes idées! La patate douce, j’adore! Mais j’ai tendance à la préparer toujours de la même manière. Je vais vite essayer tout ça!

Répondre
Clémence 12 mars 2020 - 10 h 09

Super ! Oui on fait tous pareil, on a nos petites habitudes 😉

Répondre
Milounette 22 octobre 2019 - 21 h 34

Ces propositions sont bien alléchantes ! C’est vrai qu’avec le froid qui commence à s’installer on a plus envie de ce genre de petit repas cocoon. Je rajouterai une version “sucrée” : beurre (ou huile de coco) + cannelle (ou épices à pain d’épices ou vanille)… Merci pour ce beau partage, belle semaine.

Répondre
Clémence 23 octobre 2019 - 11 h 22

Merci pour cette bonne idée Milounette ! C’est vrai que la patate douce est délicieuse en version sucrée, je l’utilise souvent en purée dans les pâtes à gâteaux, mais jamais telle quelle et c’est bien dommage. Bonne journée !

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience, pour partager les articles sur vos réseaux sociaux et pour conserver vos favoris Accepter Lire plus