Accueil Recettes100% végétal Barres vitalité au cacao cru

Barres vitalité au cacao cru

par Clémence

 

Mes enfants emportent leur goûter à l’école – ce qui me permet de rattraper, autant que possible, le déjeuner à la cantine, souvent catastrophique tant en saveurs qu’en nutriments. J’ai donc un petit stock de recettes faciles, inratables et customisables hautement plébiscitées par mes petits gourmands.

Evidemment, farines complètes, purées d’oléagineux, sucres naturels (en petites quantités) et fruits de saison en sont les principaux ingrédients, agrémentés de petites graines hautement nutritives, d’épices douces et réchauffantes ou de quelques gouttes d’huiles essentielles en guise de parfum naturel (attention, pas d’huiles essentielles pour les plus petits).

Lorsque j’ai posté la photo de ces barres la semaine dernière, vous avez été nombreux.ses à m’en demander la recette et je me suis dit que pour une fois, je pouvais la publier sur le blog, qui s’ennuie un peu tout seul dans son coin.

 

 

Voici donc de jolies barres prêtes en un coup de mixeur, riches en oléagineux et hautement nutritives, créées pour cette période particulièrement exigeante ou nos petits choux affrontent le froid hivernal plusieurs heures par jour dans la cour de récré. Mes enfants n’ont pas faim le matin, ils n’avalent quasiment rien et ça me rassure de savoir qu’ils ont quelques unes de ces barres dans une boite au fond de leur cartable. Enveloppées dans du papier cuisson, elles passent la semaine en haut du frigo et ils n’ont qu’à se servir avant de partir : avec ces températures, elles se tiennent très bien toute la journée.

Les dattes jouent ici le rôle de sucre naturel, elles sont saines et nourrissantes et, mixées avec des oléagineux, forment une pâte à la texture parfaite. Vous pouvez en remplacer une partie par d’autres fruits séchés (abricots, figues…), mais la texture sera sensiblement différente car seules les dattes donnent ce moelleux aux préparations crues. Choisissez de préférence des medjool, plus tendres et moelleuses – mais vous pouvez aussi réaliser ces barres avec des deglet nour, par exemple. On conseille souvent de tremper les dattes dans de l’eau chaude pour les réhydrater lorsqu’elles semblent un peu dures et sèches. Je préfère la vapeur douce, qui permet de les « regonfler » de l’intérieur sans trop les humidifier (je me suis déjà retrouvée avec des barres collantes et détrempées). Si vos dattes ont déjà la consistance idéale, vous pouvez sauter cette étape !

 

 

Côté oléagineux, choisissez ceux que vous voulez, mélangez-les pour un maximum de nutriments et alternez régulièrement pour la même raison – et pour un peu de nouveauté (même remarque d’ailleurs pour les épices et autres saveurs ajoutées). J’aime y intégrer quelques noix du Brésil, très riches en sélénium, ainsi que des amandes, pleines de magnésium et à la saveur si douce. Les noisettes sont là pour le petit parfum de pâte à tartiner, mais vous pouvez aussi y ajouter sésame, graines de tournesol etc. Ou de merveilleuses graines de chanvre hyper protéinées. Je les torréfie préalablement pour l’extraordinaire parfum que cette étape leur procure, mais aussi parce que derrière le trempage, idéal mais un peu fastidieux (il faudrait les faire sécher ensuite au déshydrateur), c’est la meilleure façon de supprimer les anti nutriments qui nous empêchent d’assimiler correctement ces précieux minéraux. Je vous conseille ensuite de les mixer séparément afin de contrôler la texture de vos barres : j’aime les réduire en petits morceaux pour conserver du croquant et de la gourmandise, mais vous pouvez aussi les réduire en poudre. Si vous êtes pressé.e, jetez tout en même temps dans le mixeur, ça marche aussi !

 

 

Quant au cacao cru, est-il encore utile de vous raconter sa richesse en anti-oxydants ainsi qu’en magnésium, ami du cerveau et de l’équilibre nerveux (et donc idéal pour nos petits écoliers) ? En poudre, il joue aussi dans cette recette le rôle de texturant, alors ne vous en privez pas – vous pouvez bien sûr en remplacer tout ou partie par une autre poudre au choix : kinako, caroube… Les nibs sont facultatifs, mais donnent croquant, gourmandise et une dose de nutriments supplémentaire à la préparation.

Et la réponse est oui, vous avez aussi le droit de glisser une ou deux barres dans votre sac, d’ailleurs c’est mon snack d’après yoga favori du moment 😉

 

 

 

 

Barres vitalité au cacao cru

Imprimer
Pour: Une dizaine de barres Temps de préparation: Temps de cuisson:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 4.6/5
( 5 votes )

INGREDIENTS

  • 200 g de dattes moelleuses (medjool de préférence)
  • 100 g d'amandes complètes
  • 100 g de noisettes
  • 50 g de noix du Brésil
  • 20 g de poudre de cacao cru
  • 30 g de cacao nibs (ou de fèves concassées)
  • 1 c. à café d'extrait de vanille naturel, liquide ou en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 15 g de beurre de cacao (ou d'huile de coco), fondu

INSTRUCTIONS

  1. Etalez les amandes, les noisettes et les noix du Brésil sur une plaque et torréfiez au four à 170°C pendant 12 minutes, en remuant à mi-cuisson.
  2. Pendant ce temps, réhydratez les dattes 10 minutes à la vapeur douce (opération facultative, voir notes)
  3. Laissez tiédir les oléagineux quelques minutes hors du four, puis ôtez les peaux de noisettes en les frottant entre vos mains
  4. Mixez les oléagineux jusqu'à la texture souhaitée (en poudre ou hâchés finement), réservez
  5. Dénoyautez les dattes, transférez-les dans le bol du blender et mixez-les, en ajoutant une ou deux cuillerées d'eau si besoin, afin d'obtenir une crème épaisse et à peu près lisse
  6. Ajoutez les oléagineux mixés, le cacao en poudre et en nibs, le sel et la vanille, mixez jusqu'à l'obtention d'une pâte s'amlgamant entre les doigts.
  7. Faites fondre le beurre de cacao à feu très doux, ajoutez-le et mixez juste assez pour incorporer
  8. Transférez la pâte ainsi obtenue dans un plat carré d'environ 18 cm de côté, chemisé de papier sulfurisé. Tassez bien, puis placez au réfrigérateur pendant deux heures minimum
  9. Découpez en barres ou en carrés et stockez dans une boite au réfrigérateur. Consommez dans les 10 jours.

Vous devriez aussi aimer :

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.