Accueil Recettes100% végétal Crêpes-noisette & Super pâte à tartiner au cacao cru

Crêpes-noisette & Super pâte à tartiner au cacao cru

par Clémence

 

Chaque dimanche, quand j’étais petite, mon père préparait ses fameuses pancakes au sirop d’érable et on prenait le petit-déjeuner tous les quatre dans le grand lit parental. Un vrai moment de bonheur partagé, d’autant plus qu’ils n’étaient pas tellement du genre à paresser au lit !  Les années ont passé, on a bien grandit (voire un peu vieilli), le lit est devenu trop petit, ma mère est partie voire si les crêpes étaient meilleures ailleurs, mais la Chandeleur, c’est toujours chez mon père que ça se passe. Je crois bien que la seule que nous n’ayons pas fêté ensemble, c’est celle de février 2010. J’avais une bonne excuse : j’étais entrain d’accoucher et le dîner a été annulé à la dernière minute. Mon papa m’a gentiment apporté mes crêpes le lendemain à la maternité – et vu ce qu’on y mange, je peux dire que j’étais bien contente de ce délicieux petit déjeuner inattendu!

Bref, la Chandeleur chez nous, rime avec jours heureux et bonheur partagé. C’est peut-être pour ça que je ne manque jamais ce rendez-vous sur le blog, alors qu’il y a bien peu de recettes de Noël, zéro galettes des rois et pas grand chose pour Pâques (mais quand-même plein de super recettes au chocolat).

 

 

Cette année, j’ai eu envie de mettre à l’honneur ma super pâte à tartiner au cacao cru, une vraie merveille créer pour mon livre Chocolat Végétal, qui concurrence largement sa rivale industrielle – et même la fameuse variante bio que tout le monde a désormais dans sa cuisine. Une composition irréprochable (cacao cru, purée de noisette, sirop de coco et jus d’orange fraîchement pressé), un parfum ultra cacaoté relevé d’un soupçon d’orange et d’irrésistibles notes caramélisées, des antioxydants, du magnésium et des vitamines avec un faible index glycémique et surtout, une onctuosité de rêve. La recette est pour 4 personnes, mais il se peut que vous ayez envie de doubler les doses et de conserver le pot au réfrigérateur pendant quelques jours – dans ce cas ajoutez un peu plus de liquide car la préparation épaissit légèrement au frais. Vous pouvez aussi remplacer le jus d’orange par un autre liquide au choix (jus de fruit, lait végétal).

 

 

Je vous propose pour l’accompagner de jolies petites crêpes tout aussi saines, à base de farines de noisette et de sarrasin, de sucre de coco, d’épices douces, d’huile d’olive et de lait végétal : sans céréales ni gluten (le sarrasin ** appartient à la catégorie des plantes à fleur, comme la rhubarbe), 100% végétales, prêtes en un coup de mixeur, elles sont très moelleuses et se conservent facilement pendant 24 à 48 heures dans un récipient hermétique.

La farine de noisette se trouve désormais facilement en magasin bio, tout comme celle d’amande et c’est une alternative très agréable dans les préparations sans gluten – attention, elle boit beaucoup d’eau et devra toujours être mélangée avec d’autres farines – ici du sarrasin, mais on peut aussi tenter le riz complet, le quinoa, la châtaigne etc. Si vous ne la trouvez pas, vous serez sans doute tenté.e de me demander si on peut la remplacer par des noisettes en poudre. La farine de noisette est déshuilée, elle donne donc un résultat très différent de ce qu’on obtiendrait avec de la poudre. Si vous voulez tenter l’expérience, diminuez un peu les proportions de poudre de noisette par rapport à la farine de sarrasin, ne mettez qu’une bonne cuillerée d’huile dans votre pâte et ajustez la quantité de lait selon la consistance : vous devez obtenir une pâte à crêpe fluide. Et venez me raconter ce que ça a donné, je ferai un edit.

Le psyllium n’est pas indispensable, mais il donne aux pâtisseries sans gluten beaucoup de moelleux (l’investissement ne sera pas perdu, c’est un super allié du transit 100% naturel pour les grands et les petits). Vous pouvez bien sûr supprimer le zeste d’orange – j’aime bien aimé l’idée d’utiliser le zeste dans les crêpes et le jus dans la pâte à tartiner. Je trouve que la cannelle se marie très bien ici à l’orange et à la noisette, mais vous pouvez aussi lui préférer le gingembre, la vanille ou la fève tonka.

 

 

Je profite de l’occasion pour vous informer de la réédition de mon livre Sarrasin aux Editions La Plage : un petit manuel de 30 recettes autour du sarrasin sous toutes ses formes : graines entières, flocons, farine, cru ou cuit, sucré ou salé… avec bien sûr, la recette de la véritable galette fraîche de sarrasin – tellement meilleure que celle qu’on prépare aujourd’hui ! Le livre est en vente chez tous les bons libraires et sur la boutique en ligne de ce blog.

 

 

Je vous laisse avec la recette et vous souhaite une joyeuse chandeleur : heureusement que ces petites célébrations gourmandes adoucissent notre drôle de quotidien… Un très bon anniversaire aussi à mon bébé devenu grand, qui a fêté ses 12 ans hier – avec des crêpes, évidemment!

 

 

 

 

Crêpes-noisette et pâte à tartiner au cacao cru

Imprimer
Pour: 4 à 6 personnes Temps de préparation: Temps de cuisson:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 4.3/5
( 4 votes )

INGREDIENTS

  • Pour les crêpes :
  • 100 g de farine de sarrasin
  • 50 g de farine de noisette
  • 1 c. à soupe de sucre intégral ou de coco
  • 1 c. à café de cannelle en poudre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1/2 c. à café de psyllium
  • Le zeste d'une orange
  • 300 ml de lait végétal (amande, avoine, noisette...)
  • 30 g d'huile d'olive (plus pour la cuisson)
  • .
  • Pour la pâte à tartiner :
  • 50 g de purée de noisette
  • 30 g de cacao cru en poudre
  • 50 g de sirop d'érable
  • 1 c. à café de vanille liquide
  • Le jus d'une orange (40 g environ)
  • Une pincée de fleur de sel

INSTRUCTIONS

  1. Préparez les crêpes : mélangez les farines avec le sucre, la cannelle, le sel et le psyllium. Ajoutez le zeste de l'orange.
  2. Diluez progressivement, tout en fouettant, avec le lait et l'huile d'olive (vous pouvez utiliser un mixeur)
  3. Préparez la pâte à tartiner : Mélangez la purée de noisette avec le cacao tamisé, le sirop d'érable et la vanille, diluez avec le jus d'orange tout en mélangeant vivement - vous devez obtenir une texture évoquant la célèbre pâte à tartiner de notre enfance, si besoin allongez avec un peu de jus d'orange, d'eau ou de lait végétal, cuillerée par cuillerée. Ajoutez la pincée de sel et réservez.
  4. Faites cuire des mini louches de pâte à crêpes dans une poêle anti-adhésive légèrement huilée, à feu moyen, en les retournant à la spatule lorsqu'elles se décollent facilement. Réservez au chaud et servez avec la pâte à tartiner.

Vous devriez aussi aimer :

2 commentaires

Ellie 27 mars 2022 - 17 h 36

Bonjour, la pâte à tartiner peut elle se conserver étant donné qu’il y a du jus frais d’une orange?
Merci d’avance pour votre réponse !
Ellie

Répondre
Clémence 30 mars 2022 - 15 h 31

Bonjour Ellie, une semaine au frigo 🙂

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience, pour partager les articles sur vos réseaux sociaux et pour conserver vos favoris Accepter Lire plus