Accueil Recettes100% végétal Mon chocolat cru homemade et trois variantes créatives

Mon chocolat cru homemade et trois variantes créatives

par Clémence

 

Malgré mon peu d’intérêt pour le chocolat industriel, j’ai une pensée émue cette année pour la famille Ferrero qui ne doit être à la fête en cette veille de week-end de Pâques (rires?). Enfin, ils ont toujours le Nut*lla et les Rochers, ils ne sont pas à la rue et on ne va pas (trop) les plaindre. Et puis, c’est un excellent prétexte pour préparer moi-même nos chocolats et mettre tout le monde à la diète « noir et cru » 🙂 Bien sûr, il sera également créatif et gourmand, à base d’excellent cacao et de bons aliments bruts, avec peu de sucre et des saveurs originales. A l’image de mon livre Chocolat végétal, sorti à l’automne dernier, qui fait d’ailleurs une excellente idée cadeau de Pâques avec ses recettes super saines crues, cuites ou glacées, à boire ou à la vapeur et riches en ingrédients nobles, de la fève à la tablette en passant par les sucres naturels, beurres de noix et autres huiles essentielles. Il est disponible un peu partout, mais vous pouvez aussi l’acheter en ligne sur ma boutique – j’ai profité de l’occasion pour vous préparer une sous catégorie « Chocolat » avec plein d’idées gourmandes et de quoi préparer mes recettes favorites, dont celles que je vous propose aujourd’hui.

Le chocolat homemade, ça n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air, surtout si on décide de zapper le tempérage, ce que je fais systématiquement. Le résultat est un peu moins brillant et texturé, il y a des traces de doigts sur les photos, mais je préfère me concentrer sur l’excellence nutritionnelle – d’autant plus que c’est une opération qui est plus adaptée aux préparations réalisées à partir de chocolat de couverture. Ici, on se contente donc de faire fondre du beurre de cacao avec une lichette d’huile de coco (pour une texture croquante mais pas trop sèche), on y ajoute du cacao cru en poudre, un sucre naturel et des aromates au choix, quelques toppings décoratifs et hop, trente minutes au réfrigérateur, ou quelques heures au frigo ! J’adore faire mon chocolat moi-même et chercher avec mes enfants l’idée la plus-originale-de-l’univers. En voici trois, dont vous pourrez bien sûr vous inspirer pour créer vos propre tablettes.

 

 

Cerise – tonka : une association très originale et que j’adore. J’ai (à peine) sucré ce chocolat avec une lichette de miel, pour laisser les fruits et les épices s’exprimer librement – et parce que c’est le seul produit sucrant et sain vraiment local dont nous disposons. Les cerises séchées ne sont pas faciles à trouver : vous pouvez les remplacer par des airelles, très communes en revanche (découpez-les en deux si elles vous semblent un peu trop grosses). Ou les préparer vous même cet été avec un deshydrateur, c’est tellement meilleur quand c’est fait maison! J’ai parsemé cette tablette de cacao nibs (les éclats de fèves concassées) pour une saveur encore plus cacaotée et une texture délicieusement croquante.

Noisettes & caramel : notre préféré, un peu classique mais tellement gourmand ! C’est le sirop de coco qui apporte le petit parfum caramélisé et donne à cette tablette une texture légèrement fondante (vous pouvez le remplacer par du sirop de dattes ou de riz). Il est un peu plus sucré que les deux autres pour un maximum de plaisir (et parce que le sucre de coco possède un index glycémique très bas) et les noisettes sont toastées au four pour plus de parfum et de croquant. Le fleur de sel fait délicieusement ressortir les saveurs de ce chocolat, ne la zappez pas !

Menthe des champs : une menthe très douce, qui donne à ce chocolat beaucoup de fraîcheur, sans agressivité. Trois gouttes me semblent la quantité idéale, vous pouvez monter jusqu’à quatre mais attention, la menthe risque de devenir un peu trop présente ! La menthe poivrée fonctionne aussi, mais elle est plus froide et mentholée et pas forcément du goût de tous (testez d’abord avec deux gouttes). J’en profite pour vous donner mon adresse parisienne préférée pour les huiles essentielles : chez Maison Néroli, vous pourrez découvrir et sentir des centaines de parfums, dont certains très rares, beaucoup de made in France – et des conseils vraiment pro (il y a aussi pas mal d’eaux florales délicieuses et rares). Ils ont bien sûr une boutique en ligne. Pour cette tablette j’ai utilisé du sirop d’agave, suffisamment neutre pour laisser la menthe s’exprimer tranquillement – mais du miel liquide fonctionnerait aussi je pense. On voit sur la photo quelques pincées de mélisse séchée que j’ai utilisée pour la déco, vous pouvez la remplacer par de la menthe, du basilic – ou rien du tout bien sûr.

 

 

Quelques petits conseils avant de se lancer :

– Le bain-marie n’est pas négociable, car le beurre de cacao est très fragile et risque de mal se mélanger aux autres ingrédients s’il n’est pas traité avec le respect qui lui est dû. Vous pouvez bien sûr utiliser une petite casserole (bien sèche), que vous placerez dans une plus grande au dessus de l’eau frémissante.
– Ces chocolats sont très peu sucrés, vous pouvez donc bien sûr augmenter les quantités de miel ou de sirop, en gardant à l’esprit que cela va modifier légèrement la texture – plus il y a de sirop, plus le résultat est fondant, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose.
– J’ai ajouté au cacao cru un peu de cacao en poudre (non sucré) pour renforcer les saveurs. Je suppose que vous pouvez aussi le remplacer par une poudre de votre choix : chicorée, maca, caroube etc . Mais ne remplacez pas tout le chocolat cru par du pur cacao, le résultat serait beaucoup trop amer !
– Conservez ces chocolats dans une boite au réfrigérateur – ils n’aiment pas la chaleur et fondent vite sur les bouts des doigts si on les place dans une pièce un peu chaude. C’est le (petit) inconvénient du fait-maison sans texturisants !
– Pour des jolis chocolats de Pâques rien de plus simple, il suffit de couler le chocolat obtenu dans des empreintes adaptées – je vous renvoie vers mes bouchées croustillantes au sarrasin pour l’inspiration. Personnellement, je préfère croquer à pleines dents dans une belle tablette et j’ai acheté il y a des années un moule en silicone (pour un démoulage ultra facile) qui a été largement rentabilisé (je vous en mets quelques uns sur la boutique). Autres options : moules pour mini-muffins ou tartelettes, à tarte ou à gâteaux carrés ou rectangulaires, boites en métal propres, tupperware etc. Attention, le chocolat étant plus difficile à démouler lorsqu’il est coulé dans un récipient rigide, le papier sulfurisé peut vous être bien utile !

 

 

Et si l’envie vous prend de (re)découvrir quelques recettes chocolatées publiées sur ce blog, je vous propose ma petite sélection « Spéciale Pâques » :

Chocolats de Pâques super crunchy au sarrasin toasté
Rochers crousti-fondants au coeur praliné et aux éclats de noisette
Ma super pâte à tartiner au cacao cru (et ses petites crêpes noisette sans gluten)
Okara brownie tout cru, parfum noisette & caramel
Granola vitalité au cacao cru, sans flocons ni gluten
Baci di dama tout végétaux, noisette et chocolat
Petits cheesecake coco-noisette, simplissimes et sans cuisson
Fondants coco-banane en 4 ingrédients
Fondants paléo et sans gluten au chocolat et à l’okara 
Biscotti aux noix, sarrasin et cacao

Je vous laisse avec la recette, n’hésitez pas à tester vos propres créations et à les partager ici en commentaire ou sur Instagram en n’oubliant pas de me taguer pour que je découvre ça. Joyeuses Pâques à toutes et tous !

 

 

 

Chocolat cru homemade

Imprimer
Pour: Une tablette Temps de préparation:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 5.0/5
( 3 votes )

INGREDIENTS

  • 100 g de beurre de cacao
  • 10 g d'huile de coco
  • 40 g de cacao cru en poudre
  • 10 g de pur cacao en poudre, non sucré
  • 1 à 3 cs d'édulcorant
  • .
  • Saveurs et toppings au choix :
  • 1 - Cerise-tonka : 1,5 cs de miel liquide + 1,5 cs de cerises (ou d'airelles) séchées + 1 fève tonka râpée. Topping : 1 cs de cacao nibs (ou de fèves concassées)
  • 2 - Noisettes & caramel : 3 cs de sirop de coco (ou de riz, dattes) + une poignée de noisettes toastées 10-12 minutes au four à 180°C. Topping : 1 pincée de sel
  • 3 - Menthe des champs : 2 cs de sirop d'agave + 3 gouttes d'huile essentielle de menthe des champs. Topping : mélisse ou menthe séchée

INSTRUCTIONS

  1. Faites fondre le beurre de cacao réduit en copeaux ainsi que l'huile de coco au bain-marie
  2. Ajoutez-y le cacao cru et le pur cacao tamisés, mélangez bien au fouet hors du feu, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux.
  3. Ajoutez le sirop choisi, mélangez de nouveau, puis terminez par les garnitures.
  4. Versez doucement dans un moule à tablette en silicone ou de petites empreintes individuelles, ajoutez les toppings si souhaité et faites prendre 30 minutes au congélateur, ou quelques heures au réfrigérateur.
  5. Conservez au frais dans une boite hermétique.

Vous devriez aussi aimer :

2 commentaires

Milounette 15 avril 2022 - 21 h 01

Pour ma part, c’est plutôt pour Noël que je me lance dans la fabrication du chocolat… c’est comme tu le dis un tel terrain de jeu ! Parmi mes associations préférées : framboises (du jardin) séchées + kasha / gingembre confit + citron ou encore pétales de rose + baies roses… Mais ta proposition cerise-tonka me parle bien ! Merci pour ce partage.

Répondre
Clémence 19 avril 2022 - 11 h 45

Framboises – Sasha c’est super originale ! Je note… à tester pour Noël prochain 😉 Merci à toi !

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.