Accueil RecettesPar saisonPrintemps Cajou-quiche aux orties – Piquera, piquera pas ?

Cajou-quiche aux orties – Piquera, piquera pas ?

par Clémence

 

Cette semaine, pour la première fois, j’ai cuisiné des orties.

Pas en soupe, parce que des soupes à l’ortie il y en partout sur le net et que je dois entretenir me réputation de Grande Testeuse (oui oui, on m’a appelé comme ça une fois, j’ai bien aimé j’avoue). Et puis la saison des soupes se termine avec ce beau temps de printemps, non? J’ai donc plutôt choisi d’en faire une belle quiche super naturelle, avec peu d’ingrédients et le strict minimum d’aliments transformés, tant qu’à faire de la garnir avec les plantes qui poussent au bord de la rivière chez mon père. J’ai mis de côté crème végétale, tofu soyeux et farine de pois-chiche, que j’aime beaucoup mais que je vous ai déjà pas mal proposé dans des quiches et autres clafoutis, pour un appareil super simple à la crème de noix de cajou, juste aromatisé d’un peu de levure maltée et d’une touche de fécule (pour la tenue). Et fait revenir les orties avec un bel oignon rouge pour le parfum et le croquant.

 

 

Eh bien c’est un vrai succès, je n’ai jamais obtenu une aussi belle texture – à la fois dense et crémeuse, avec une bonne tenue et bien sûr beaucoup de saveur. Comme une “vraie” quiche, quoi. Mes courageux enfants, qui n’ont pas eu peur d’avaler de l’ortie pour faire plaisir à leur maman (ils ont dû préférer ça à ma colère divine), ont cru que c’était de la tarte aux épinards et au fromage. Plutôt bon signe, non ?

La pâte à tarte est un de mes grands classiques, elle est à la farine de petit-épeautre, que j’aime beaucoup en pâtisserie car c’est une céréale ancienne et non dénaturée, qu’elle est très digeste et qu’elle renferme de faibles quantités d’un gluten de bien meilleure qualité que celui du blé moderne. Elle est vraiment archi simple à préparer, n’achetez plus de pâte toute prête, même bio, au supermarché !

Il est indispensable de faire tremper les noix de cajou, surtout si vous n’avez pas un blender de compet’, mais si vous manquez de temps faites-les simplement tremper vingt minutes dans de l’eau bien chaude (presque bouillante) avant de les rincer.

 

 

Au fait, les orties, je ne les ai pas cueillies au bord de la rivière. Non non. En bonne parisienne que je suis, je les ai commandées et payées en ligne et je suis allée les chercher à ma Ruche le mercredi soir. Et elles sont bio, absolument, mais qu’est ce donc que des orties non bio je vous le demande ? Sinon moi ça va bien merci.

Est ce que ça pique ? Alors oui, désolée mais ça pique les doigts. Un peu. Ca n’est pas non plus l’attaque des frelons asiatiques, ou alors c’est parce qu’avec mes grosses pognes de cuisinière qui peuvent quasiment retirer le gratin du four sans les gants, je n’ai pas trop senti la douleur. Pas comme toutes ces instagrameuses aux délicats doigts manucurés qui prétendent cuisiner toute la journée. Mais je ne balancerai personne.  Bref, en les passant sous l’eau et surtout en les attrapant par en dessous (les orties, pas les instagrameuses) ça passe nickel et une fois ébouillantées (toujours les orties) les pauvres sont aussi inoffensives que des homards. Même une fois sur la langue, puis dans l’estomac – je vous rassure, ça ne pique pas non plus en ressortant, haha.

 

 

Voilà. La quiche à l’ortie c’est vraiment bon et comme je suis particulièrement fière de cette recette, je vous suggère de l’utiliser toute l’année avec plein d’autres garnitures (quelques suggestions : épinards bien sûr, mais aussi courge et tofu fumé, ou bien courgettes, graines de tournesol et thym ou encore avec plein de petites herbes aromatiques de printemps) et de me taguer si vous les postez sur Instagram pour que je puisse voir ça.

Très bon week-end de Pâques à tou.te.s et si vous êtes déçues de ne pas trouver de recettes au chocolat sur le blog cette année, je ne saurais trop vous recommander d’acheter le dernier numéro de Régal, pour lequel j’ai créé cinq recettes hyper gourmandes, de la tarte au chocolat cru au fondant café cardamome en passant par les Florentins aux fruits secs toastés, le raw fudge au beurre de cacao ou les baci di dama tout choco – photos ci-dessous. 100% végétales et super healthy bien sûr, pour se goinfrer (presque) sans culpabilité. A très bientôt !

 

 

 

 

 

 

Quiche aux orties, crème végétale aux noix de cajou

Imprimer
Pour: 6 personnes Temps de préparation: Temps de cuisson:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 3.9/5
( 12 votes )

INGREDIENTS

  • Pour la pâte :
  • 200 g de farine de petit-épeautre
  • 50 g d'huile d'olive
  • 1 c. à café rase de sel marin
  • ...
  • Pour la garniture :
  • 100 g environ de feuilles d'orties
  • 1 oignon rouge
  • 1 gousse d'ail
  • 2 c. à soupe d'huile d'olive
  • 100 g de noix de cajou, trempées pendant 4 heures
  • Le jus d'1/2 citron
  • 1 c. à café d'ail en poudre ou semoule (facultatif)
  • 2 c. à soupe bombées de levure maltée
  • 20 g de miso blanc
  • 1 c. à café bombée de moutarde
  • 2 c. à soupe d'arrow-root
  • 1 pincée de curcuma (facultatif, pour la couleur)
  • Sel et poivre

INSTRUCTIONS

  1. Préparez la pâte : mettez la farine dans une saladier, ajoutez l'huile d'olive et le sel, mélangez à la cuillère puis sablez du bout des doigts afin de bien répartir la matière grasse. Ajoutez juste assez d'eau pour pouvoir former une boule de pâte souple. Etalez-la sur une feuille de papier sulfurisé et transférez celle-ci dans un moule à tarte.
  2. Lavez les feuilles d'orties, séchez-les dans un torchon propre et ciselez-les grossièrement.
  3. Préchauffez le four à 180°C (th. 6).
  4. Faites revenir l'ail et l'oignon rouge émincés finement dans une poêle avec l'huile d'olive bien chaude pendant 5 minutes. Ajoutez les orties et laissez revenir encore 5 minutes en remuant régulièrement. Salez légèrement et répartissez sur le fond de tarte.
  5. Rincez les noix de cajou et égouttez-les, mettez-les dans le bol du blender avec 250 ml d'eau fraîche, le jus de citron, l'ail en poudre, la levure maltée, le miso blanc, la moutarde, la fécule et le curcuma. Salez, poivrez et mixez longuement jusqu'à l'obtention d'une crème bien lisse. Versez sur les orties.
  6. Faites cuire pendant 20 minutes environ et vérifiez avec la pointe d'un couteau que la crème est bien prise à coeur, sinon prolongez la cuisson de quelques minutes.
  7. Dégustez bien chaude, ou encore tiède !

 

Vous devriez aussi aimer :

14 commentaires

Cloclo 20 mai 2019 - 17 h 39

J’ai essayé la recette mais est-ce normal que l’appareil soit si liquide ? Jai ajouté des flocons d’avoine pour épaissir un peu

Répondre
Clémence 22 mai 2019 - 18 h 20

Oui l’appareil est un peu comme de la crème liquide, il épaissit en cuisant grâce à la fécule 🙂 J’espère que le résultat t’a plu (avec les flocons et après cuisson bien sûr)

Répondre
Cloclo 18 mai 2019 - 14 h 22

Ca y est les orties sont ramassées, il n’y a plus qu’à se mettre en cuisine !

Répondre
Clémence 20 mai 2019 - 13 h 19

Super, attention aux piqures ! 😉 J’espère que la recette te plaira. Bonne journée !

Répondre
Le Renard et les Raisins 2 mai 2019 - 14 h 23

Magnifique ta quiche ! J’adorerais cuisiner les orties, j’ai hâte de retrouver la campagne pour cueillir des orties et en faire une belle tarte 🙂
Merci pour ce partage gourmand,
Andréa

Répondre
Clémence 2 mai 2019 - 19 h 11

Merci à toi Andréa ! En attendant tu peux déjà la faire avec des épinards, ou des herbes aromatiques au choix 😉

Répondre
Sandra 1 mai 2019 - 14 h 43

Très bonne idée d’insérer les orties dans une quiche! Elle est très bonne, merci Clémence

Répondre
Clémence 1 mai 2019 - 17 h 58

Tout le plaisir est pour moi Sandra 🙂 C’était une première pour moi et en effet je recommencerai sûrement, c’est si bon l’ortie en cuisine !

Répondre
MH 23 avril 2019 - 16 h 06

Plein d’humour ce petit billet, j’aime beaucoup 🙂

Cette Ouiche à l’air délicieuse ;).
J’ai déjà fait une petite récolte d’orties pour en faire de la tisane (pour les allergiques, c’est assez fabuleux !), mais une deuxième session s’impose pour cette belle recette.
Merci Grande testeuse!

Répondre
Clémence 23 avril 2019 - 17 h 42

Merci à toi Hélène ! Je ne savais pas pour la tisane anti-allergies, j’en parlerai autour de moi en cette période critique ! J’espère que la recette te plaira autant que la précédente 🙂

Répondre
MH 20 mai 2019 - 10 h 15

De rien 🙂
Pour les orties séchées, mon qui est très allergique aux pollens, ça lui calme les symptômes de toux et d’asthme le soir. Si ça peut marcher et aider d’autres personnes, tant mieux!

Répondre
Clémence 20 mai 2019 - 13 h 17

Ah oui c’est une info précieuse car j’ai de plus en plus d’amis allergiques malheureusement (la faute à la pollution sans doute). Encore merci et belle journée à toi!

Répondre
Anne 18 septembre 2019 - 21 h 25

Un grand merci Clémence pour cette super recette ! J’ai fait une adaptation avec les légumes du frigo (courgettes, poivrons et oignons) et c’était délicieux, la texture est parfaite ! À refaire vite avec des orties !

Répondre
Clémence 19 septembre 2019 - 9 h 42

Merci beaucoup Anne! Oui c’est une recette multi usage à décliner toute l’année – j’ai hâte de la refaire avec de la courge et des épices douces !

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience, pour partager les articles sur vos réseaux sociaux et pour conserver vos favoris Accepter Lire plus