Accueil RecettesPar saisonPrintemps Ma Glace Magique à la Rhubarbe

Ma Glace Magique à la Rhubarbe

par Clémence

 

J’avais prévu de poster cette recette la semaine dernière et puis la vie en a décidé autrement et j’ai dû foncer dans la maison de campagne familiale m’occuper de mon père convalescent. Là-bas en Sologne, du vert à perte de vue, des orties à profusion (j’ai rapporté des pots plein de pesto, qui se marie si bien avec le fromage de chèvre local), un potager bourré à craquer d’herbes aromatiques avec lesquelles j’ai préparé une grande salade de frikkeh aux courgettes crues, les premières cerises courageusement cueillies tout en haut d’une échelle (ok j’avoue, il s’agit plus ici de gourmandise que de courage) et puis le chant des oiseaux dès cinq heures du matin, mes enfants qui rient en courant au milieu des chênes et des bouleaux et toute la magnificence de la nature au printemps. Mais ni le temps ni suffisamment de réseau pour écrire ce billet, que je vous propose finalement maintenant, vite, vite avant que la saison de la rhubarbe ne se termine.

 

Vous êtes nombreux.ses à avoir aperçu cette glace très inspirée d’une recette d’Omid Jaffari sur mon compte instagram (souvenez-vous, cette couleur crème n’évoquant pas du tout la rhubarbe) et à m’en avoir réclamé la recette. Il faut dire qu’elle a de sérieux atouts : outre la compote acidulée, à peine sucrée et relevée d’une pointe de gingembre, des noix de cajou, du sirop de coco et un mélange un peu magique et 100% naturel qui remplace les habituels agents de texture. Je n’avais jamais eu beaucoup de succès avec mes glaces à la noix de cajou, trop dures au bout de quelques heures de congélation, cette fois c’est une vraie révélation : cette glace est incroyablement riche et crémeuse et elle le reste durant plusieurs jours. Et la douceur du mélange cajou-nectar de coco enveloppe délicieusement la légère acidité de la rhubarbe, même si elle remplace du même coup la jolie nuance rosée de cette dernière par une couleur crème un peu moins originale.

Certes, sa composition nutritionnellement irréprochable (un peu grasse c’est vrai, mais c’est une crème glacée quand même!) ne l’est pas tout à fait au niveau éthique avec cette grosse quantité de noix de cajou. Une lectrice m’a justement posé la question sur ce blog très récemment et malheureusement, je n’ai pas encore trouvé comment remplacer cette petite noix tendre qui fait des miracles en cuisine crue. Les amandes entières sont trop fermes et sous forme de purée le résultat ne sera pas le même, mais vous pouvez essayer, en la mélangeant avec un peu de tofu soyeux peut-être, car c’est encore ce qui, à mon avis, vous permettra d’obtenir le meilleur résultat si vous êtes anti-cajou. Vous pouvez aussi remplacer le sirop de coco, que j’ai choisi pour ses vertus nutritionnelles et son faible index glycémique, par du sirop de riz. Je n’ai pas essayé avec du miel, ça doit être interessant aussi.

 

 

Je vous conseille de réaliser cette glace avec un bon blender, qui vous garantira une texture vraiment très onctueuse, mais si vous n’avez pas de Vitamix ou autre Superblender, faites bien tremper les cajou pendant 4 heures avant de les mixer.  Vous pouvez aussi la faire prendre directement au congélateur, en la remuant régulièrement tout au long de la prise, mais là encore, le résultat sera moins onctueux qu’avec une sorbetière, même basique. Vous aurez quand même le plaisir du goût et de la glace, elle sera juste un peu plus dure et devra être consommée dans les 48 heures.

Le fameux “mélange magique” aux graines de chia, lin et psyllium n’est pas de moi, je l’ai souvent croisé sur les blogs de cuisine saine d’ici ou d’ailleurs et par exemple chez Makanaï. Il est très pratique pour remplacer les gommes et autres agents de textures de ce type et si vous cuisinez sans gluten vous allez l’adorer, surtout si vous faites vous même votre pain. D’ailleurs, on le retrouve au menu de mon livre Chia, lin, psyllium, réédité bientôt sous un nouveau format très sympa. Le mélange ci-dessous vous permettra de faire plusieurs préparations, gardez donc l’excédent au réfrigérateur dans un petit récipient hermétique et consommez-le rapidement car il s’oxyde vite. Cadeau bonus : il est extrêmement riche en oméga trois et en fibres de bonne qualité.

Cette glace est très rapide à préparer puisque la compote de rhubarbe ne demande que 15 minutes de préparation (faites-en trop, elle est délicieuse aussi sur une crêpe ou dans un yaourt de coco et beaucoup moins sucrée que dans les recettes traditionnelles) et la glace à peine 5 minutes hors prise en sorbetière. Vous pourrez aussi la décliner avec d’autres fruits de saison – je meurs d’impatience de la tester avec des abricots qui devraient eux aussi offrir un délicieux contraste avec les noix de cajou, ou avec des poires rôties. N’hésitez pas à partager vos essais avec moi en commentaire sous cet article ou sur Instagram !

 

 

 

 

Glace à la rhubarbe et à la noix de cajou

Imprimer
Pour: 6 à 8 personnes Temps de préparation:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 3.7/5
( 19 votes )

INGREDIENTS

  • 400 g de tiges de rhubarbe
  • 50 g de sucre blond ou intégral
  • 1 c. à café de gingembre en poudre
  • 150 g de noix de cajou non grillées, non salées
  • 125 g de nectar de coco
  • 1 c. à soupe de rhum (à remplacer si souhaité par 1 cs de jus de citron)
  • 1 petite c. à café rase de vanille en poudre
  • 1 c. à soupe de graines de lin
  • 2 c. à café de graines de chia
  • 1 c. à café de psyllium blond
  • 1 belle pincée de sel

INSTRUCTIONS

  1. Préparez la compote : lavez les tiges de rhubarbe, ôtez les extrémités dures s'il y en a et découpez en tronçons de 3 cm environ. Mettez dans une casserole avec le sucre et le gingembre, faites revenir quelques instants puis couvrez et laissez cuire à feu moyen-doux pendant 12 à 15 minutes environ, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que la rhubarbe soit fondante. Otez le couvercle et laissez cuire encore quelques minutes afin que le mélange épaississe légèrement et devienne crémeux. Laissez refroidir.
  2. Mixez longuement les graines de lin et de chia et le psyllium afin d'obtenir une poudre aussi fine que possible, réservez.
  3. Mettez les noix de cajou (trempées 4 heures puis bien rincées si votre blender n'est pas assez puissant) dans le bol du blender avec 250 g d'eau fraîche, mixez doucement d'abord, puis augmentez progressivement afin d'obtenir une crème onctueuse et homogène.
  4. Ajoutez le nectar de coco, le rhum, la vanille, le sel et deux cuillerées à café rases du mélange de graines moulues et mixez de nouveau à pleine puissance pendant une minute.
  5. Ajoutez la compote de rhubarbe et mixez une dernière fois afin de bien homogénéiser.
  6. Faites refroidir la crème obtenue au réfrigérateur si elle est un peu tiède, puis faites-la prendre en sorbetière avant de la stocker au congélateur. Consommez dans la semaine.

NOTES

Vous pouvez remplacer le nectar de coco par du sirop de riz, d'agave ou de dattes.

Vous devriez aussi aimer :

18 commentaires

Catherine B -V 15 juin 2022 - 19 h 24

Je teste enfin cette glace qui me fait envie depuis un bon moment. Faut bien un petit 38 à Gentilly pour pouvoir l’apprécier 😅 j’ai acheté pour l’occasion des noix de cajou Bien sur c’est une glace qui s’anticipe un peu la veille La texture est étonnante. J’aurais aimé peut être plus le goût rhubarbe mais c’est vraiment agréable J’ai suivi la recette entièrement. Du coup je m’interroge sur l utilisation des autres oléagineux comme noix et noisettes As tu déjà tenté? Bien sûr le goût est moins neutre sûrement.., et comme il fait très chaud depuis qq jours j’ai aussi degusté la glace au chocolat végétale avec purée de sésame noire et orange. C’est très très bon 😉 mes sorbetières vont turbiner à fond 😬

Répondre
Clémence 29 juin 2022 - 17 h 36

Merci pour ton retour, je suis ravie que les glaces te plaisent ! Malheureusement, sur ce type de recette les cajou sont très difficiles à remplacer, car outre leur parfum très neutre en effet, elles prennent au mixage une consistance très crémeuse que l’on n’obtient pas avec des noix ou des noisettes (ou autre). Mais je continue de leur chercher une remplaçante à la hauteur ! 😉

Répondre
Enthusiastic Juliette 2 septembre 2021 - 14 h 27

Coucou Clémence,
Merci pour cette belle recette, adoptée, adaptée et réussie !
J’ai pris des mûres à la place de la rhurbarbe (et une petite betterave pour la couleur… et pour arriver aux 400 g !), j’ai passé la compote au tamis pour éviter les petits pépins (je me demande toujours où j’ai trouvé le courage de faire ça mais je l’ai fait !), et j’ai remplacé le nectar de coco par du sirop d’agave. Last but not least, je n’ai pas de sorbetière alors j’ai fait des esquimaux 🙂 et ils sont absolument délicieux ! Parfumés, fondants, exactement comme on a envie qu’ils soient. Je réutiliserai cette recette avec d’autres fruits ! Et ça me donne vraiment envie d’acheter une sorbetière pour avoir encore plus d’options 🙂 Merci encore !

Répondre
Clémence 7 septembre 2021 - 11 h 07

Merci à toi Juliette ! Je l’ai justement faite en version esquimaux, sans sorbetière cet été et c’était très réussi. Ta version aux mûres doit être fabuleuse – bravo pour les pépins, je ne pense pas que j’aurais eu ton courage !! A très bientôt et belle journée 🙂

Répondre
catherine 23 juin 2021 - 12 h 45

Bonjour Clémence,
J’ai fait la recette il y a quelques jours. J’ai mis du sirop d’agave au lieu du nectar de coco. C’est très bon et on retrouve le crémeux d’une glace traditionnelle.
Aprés l’avoir mise une vingtaine de minutes à prendre en sorbetière, je l’ai mise au congélateur. Du coup elle est très dure, impossible de faire des boules sans la sortir au moins 20 minutes avant. Est ce normal ?

Répondre
Clémence 28 juin 2021 - 14 h 53

Bonjour Catherine, non normalement cette glace reste relativement crémeuse pendant plusieurs jours et n’a pas besoin d’attendre plus de 5 minutes, surtout si elle est prise en sorbetière. Je ne pense pas que ce soit à cause du sirop d’agave, je viens justement de la refaire en esquimaux avec de l’agave et elle est parfaite. Désolée de ne pas pouvoir mieux t’aider, je ne vois pas ce qui cloche…

Répondre
LISE BOUSQUET 14 juin 2021 - 7 h 00

bonjour clémence,

puis je réaliser cette glace car je n’ai pas de yaourtiere?
merci pour votre réponse

belle journée
lise

Répondre
Clémence 21 juin 2021 - 10 h 27

Bonjour Lise, vous pouvez tout à fait la mettre directement au congélateur, elle sera un peu moins crmémeuse mais très bonne quand même !

Répondre
veggies_babies 19 mai 2021 - 23 h 27

Une délice!!! Facile à faire et vraiment une gourmandise deluxe! Merci mil fois!!

Répondre
Clémence 20 mai 2021 - 12 h 23

Merci encore ! Et à très bientôt pour les orties 😉

Répondre
Sandrine 30 septembre 2020 - 21 h 29

Bonjour,
l’hiver arrivant j’ai coupé les dernières tiges de rhubarbe du jardin et comme j’avais tous les autres ingrédients dans mes placards, j’ai testé cette recette.
C’est une véritable “tuerie” c’est excellent, crémeux à souhait, parfumé, même mon compagnon qui a des goûts plutôt classiques a adoré.
merci pour cette recette, je pense que je vais la tester avec d’autres fruits et je retiens ce mélange lin/chia/psylium qui m’évitera la gomme de guar dans mes recettes de glace ou sorbet végétal!

Répondre
Clémence 5 octobre 2020 - 11 h 34

Merci Sandrine, je suis ravie que la recette vous ai plu! Je l’ai refaite 3 fois et c’est vrai qu’elle est vraiment irrésistible (sans fausse modestie ;)) Vous pouvez la tester avec plein d’autres fruits, en notant bien que ceux à tonalité acide équilibrent particulièrement bien la douceur de la noix de cajou. Bonne journée !

Répondre
keagrade 27 mai 2020 - 10 h 14

bonjour clemence,

par quoi remplacer les noix de cajou?
as tu essayé les graines de tournesol? pour moi c’est le top et en plus c’est local … et pas cher.

Répondre
Clémence 31 mai 2020 - 10 h 01

Merci pour cette super idée ! Les graines de tournesol ont tout de même une saveur nettement plus prononcées que celles des noix de cajou, mais je tenterai cet été avec des abricots par exemple. Tu fais comme avec des cajou, trempage 4 heures puis mixage?

Répondre
keagrade 1 juin 2020 - 9 h 27

exactement.
je les utilise de la même manière que les noix de cajou.
quant à la saveur je ne trouve pas que cela soit dérangeant mais c’est peut être une question d’habitude

Répondre
Clémence 1 juin 2020 - 17 h 30

Ok merci beaucoup, je vais tout de suite partager cette info sur mon compte Instagram et surtout je vais très vite essayer ! Belle fin de journée )

Répondre
anne 25 mai 2020 - 13 h 32

bonjour Clémence,
Qu’est ce que le nectar de coco ? où le trouvez vous ?
cette glace a l’air sublime, bravo pour votre blog

Répondre
Clémence 25 mai 2020 - 14 h 34

Merci Anne ! Le nectar de coco est un sirop réalisé à partir de la sève des fleurs de coco. Il a un parfum de caramel avec une touche de réglisse, il est très riche en anti-oxydants et son index glycémique est particulièrement bas (24,5). On le trouve désormais facilement en magasin bio 🙂 Bonne journée !

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience, pour partager les articles sur vos réseaux sociaux et pour conserver vos favoris Accepter Lire plus