Accueil Recettes100% végétal Cheesecake végétal au miel et à la fleur d’oranger – Basique & facile, sans noix de cajou ni trempage !

Cheesecake végétal au miel et à la fleur d’oranger – Basique & facile, sans noix de cajou ni trempage !

par Clémence

 

Il y a quelques jours, j’ai posté sur mon compte Instagram une photo d’un cheesecake ultra léger façon gâteau au fromage blanc qui vous a beaucoup plu.  Comme il manquait un peu de tenue, j’ai légèrement diminué la quantité de lait d’amande et laissé le gâteau finir de cuire dans le four éteint, ce qui a eu pour effet de concentrer les saveurs en permettant une meilleure évaporation de l’humidité du tofu soyeux (qui est, rappelons-le, un tofu très riche en eau). Résultat, une crème un peu plus dense et parfumée, très proche du véritable cheesecake – sans fromage, ni oeufs, ni produits laitiers bien sûr. C’est cette seconde recette que j’ai choisi de vous présenter, car elle est quand même plus facile à démouler et à conserver (voire à transporter si vous l’emmenez chez des amis) – et surtout, terriblement onctueuse et gourmande. Pour les curieux et les amateurs de cheesecake aériens, j’indique dans les notes en bas de la recette comment faire la première version – c’est quasiment pareil. Vous pouvez aussi adapter le temps de cuisson pour faire un « entre-deux »!

 

 

La croûte est une véritable pâte sablée végétale, sans farine et uniquement à base d’amandes, flocons d’avoine et huile de coco. Elle est à la fois riche, fondante et croustillante et tellement facile à faire (on moud amandes et flocons, puis on mélange au sucre et à l’huile fondue) que je pense l’utiliser très souvent pour mes bases de cheesecake. Vous pouvez utiliser des flocons d’avoine sans gluten, ou d’autres variétés (millet, châtaigne, quinoa…) selon la garniture choisie. Je relève souvent mes pâtes à tarte ou mes bases de cheesecake avec une belle pince de fleur de sel et un peu de vanille en poudre, mais j’ai bien conscience que cette dernière est désormais hors de prix : vous pouvez tout à fait vous en passer, ou la remplacer par une autre épice de votre choix (cannelle, gingembre, cardamome..).

La garniture est beaucoup plus simple que celle de mes cheesecake habituels, car je sais que certain.e.s d’entre vous n’ont ni le temps, ni le budget, ni l’équipement pour la réalisation des cheesecake végétaux aux oléagineux et lait de coco. Et puis j’avoue que j’avais envie de tester autre chose et de revenir vers mon cher tofu soyeux, qui a marqué mes débuts en tant qu’auteur. Après tout, quel ingrédient peut mieux que lui servir de base aux préparations sans oeufs, sans efforts et à moindre coût? Totalement neutre de goût, il est à sa place dans toutes les préparations humides sucrées ou salées, de la quiche au flan en passant par la mousse ou la crème glacée. Et puis, il est tellement plus léger que la crème et les oeufs – ou la plupart de leurs équivalents végétaux… Mon petits conseil : mixez-le bien avant de le mélanger aux autres ingrédients afin de rendre la préparation plus onctueuse et légère en l’aérant au maximum.

 

 

La réalisation de ce beau cheesecake nécessite donc seulement cinq ingrédients de base (plus les parfums), à peine cinq minutes de préparation et surtout, pas de blender de compet’ puisque c’est un appareil sans noix de cajou ni autres graines entières (pas de trempage non plus, donc). Au menu, uniquement du tofu soyeux, de la purée d’amande et un peu de fécule, tous disponibles dans n’importe quel magasin bio et très faciles à mixer. La texture est vraiment réussie : assez dense, bien onctueuse, avec une bonne tenue. Un « véritable » cheesecake américain – version heathy et facile ! Mais ce qui fait vraiment le charme de ce dessert, c’est son parfum de miel et de fleur d’oranger – et son incroyable couleur dorée. Utilisez de préférence du miel liquide (d’oranger bien sûr, ou de fleurs de lavande, de garrigue…) et augmentez légèrement les doses d’eau de fleur d’oranger si vous êtes fan – pour moi ces deux cuillerées à café sont la dose idéale, on en sent juste le parfum sans qu’il prenne trop le pas sur celui du miel. Bien sûr, rien ne vous interdit de servir ce gâteau avec un peu de miel en extra – voire une ou deux cuillerées de pollen frais pour ses bienfaits. J’ai utilisé un moule de 16 cm de diamètre, que j’ai chemisé de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage. Si vous avez un moule à fond amovible c’est le moment de le sortir, car le cheesecake n’est pas le gâteau le plus simple à démouler ! Dans tous les cas, consommez-le dans les 48 heures, car il a ensuite tendance à s’assécher et à perdre en saveur.

Si vous êtes vegan ou que vous ne consommez pas de miel, la recette fonctionne sûrement très bien avec du sirop d’érable ou de coco. Je le testerais bien aussi avec une couche d’abricots rôtis entre la croute et la crème, ou en version automnale avec de la purée de noisette, du sirop d’érable et des figues ou des mirabelles quand la saison sera venue. Bref, encore un beau basique à décliner !

Si vous le testez n’hésitez pas à venir me raconter votre expérience ici et à lui mettre une note, cela aidera d’autres lecteurs à se lancer – ou pas. Vous pouvez aussi partager vos essais sur votre compte instagram si vous en avez un, en n’oubliant pas de me taguer @clemencecatz, j’aime tellement voire mes recettes se balader et évoluer au gré des saisons et de vos envies 🙂

 

 

 

 

Cheesecake végétal au miel et à la fleur d'oranger

Imprimer
Pour: 6 personnes Temps de préparation: Temps de cuisson:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 3.6/5
( 34 votes )

INGREDIENTS

  • Pour la croûte :
  • 50 g de flocons d'avoine (sans gluten si souhaité)
  • 60 g d'amandes (mondées ou non, au choix)
  • 20 g de sucre de coco ou de sucre intégral
  • 1/3 de c. à café de vanille en poudre ou autre épice au choix
  • 1 belle pincée de fleur de sel
  • 40 g d'huile de coco
  • ...
  • Pour la crème :
  • 200 g de tofu soyeux
  • 80 g de purée d'amande blanche
  • 50 g de miel liquide
  • 2 c. à soupe (20 g environ) d'arrow-root
  • 2 c. à café d'eau de fleur d'oranger
  • 30 g de sucre blond
  • 25 g de lait d'amande

INSTRUCTIONS

  1. Préchauffez le four à 180°C (th. 6).
  2. Préparez la croûte : mixez les flocons et les amandes jusqu'à l'obtention d'une poudre grossière, puis mélangez-les au sucre, à la vanille et au sel. Ajoutez l'huile de coco fondue et mélangez bien afin d'obtenir une préparation sableuse et homogène. Tassez du plat de la main dans le fond d'un moule d'environ 16 cm de diamètre, à fond amovible ou chemisé de papier sulfurisé. Réservez au réfrigérateur.
  3. Préparez la crème : mixez longuement le tofu soyeux afin de l'aérer au maximum, puis ajoutez les autres ingrédients et mixez de nouveau jusqu'à l'obtention d'une crème lisse et homogène (elle est encore liquide, c'est normal). Versez sur le fond de tarte.
  4. Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire pendant 15 minutes, puis baissez sur 150°C (th. 5) et laissez cuire encore 45 minutes. Laissez refroidir dans le four éteint, porte fermée, puis placez au réfrigérateur pour 2 heures minimum, ou jusqu'à la dégustation. Consommez dans les 48 heures.

NOTES

Variante : pour une version "gâteau au fromage blanc", doublez les quantités de lait et ôtez le gâteau du four après les 45 minutes de cuisson, puis laissez refroidir et conservez au réfrigérateur. Attention, démoulage délicat, utilisez de préférence un moule à fond amovible !

Vous devriez aussi aimer :

14 commentaires

Peggy 26 juillet 2019 - 16 h 19

Bonjour Clémence,
Cette recette me tente beaucoup car elle ne nécessite pas trop d’ingrédients mais par quoi pourrait-on remplacer la purée d’amandes qui est vraiment très onéreuse ?

Répondre
Clémence 28 juillet 2019 - 17 h 32

Bonjour Peggy, elle peut être remplacée par une autre purée d’oléagineux moins chère, comme, pour cette recette, celles de cacahuète ou de sésame.

Répondre
Claudine 18 juin 2019 - 13 h 44

Bonjour Clémence, il n’est pas dans mes habitudes de commenter vos publications,( même si je n’ai jamais été déçue par vos recettes) mais là, franchement, je ne peux pas résister !!! Ce cheesecake est absolument délicieux… J’ai suivi votre recette à la lettre (ce qui est rare pour moi !) et nous nous sommes régalés. Elle va devenir un de mes incontournables…. Un grand merci donc pour celle-ci… et toutes les autres
Excellente journée

Répondre
Clémence 18 juin 2019 - 16 h 19

Un très grand merci à vous Claudine pour avoir pris le temps de laisser ce commentaire très gentil et encourageant ! Des comme ça, vous pouvez m’en laisser autant que vous voudrez 🙂 A très bientôt j’espère !

Répondre
Silke 16 juin 2019 - 13 h 59

Bonjour, j’ai testé cette recette hier soir, avec une couche d’abricots entre la croûte et la crème. C’est assez bon au goût, mais je suis quand même déçue par la texture et surtout par l’apparence de la partie « cheese  » du gâteau: la couche est très mince et relativement dense, alors que j’ai veillé à bien aérée le tofu soyeux…..

Répondre
Clémence 17 juin 2019 - 9 h 46

Bonjour Silke, pour une texture plus aérienne il faut, comme je l’ai indiqué dans le texte de présentation de la recette et en note en base de page, augmenter très légèrement la quantité de lait et sortir le cheesecake du four dès la fin de fin de cuisson. Sinon il est comme sur les photos, c’est à dire plus dense comme la plupart des cheesecake américains. Pour une couche pas forcément plus légère mais plus épaisse, il suffit de doubler les quantités. Désolée que tu aies été déçue par ce premier essai, j’espère que cela ne te découragera pas ! Bonne journée 🙂

Répondre
Marioncoon 15 juillet 2019 - 8 h 06

Bonjour Clémence,

Merci beaucoup pour cette belle recette ! 😊

Pour ce cheesecake jais testé la version « dense » avec séchage au four éteint: on valide ici on a adoré ! L’alliance du miel (j’ai utilisé un miel de châtaignier donc très fort mais on l’aime beaucoup) et de la fleur d’oranger est sublime ! La texture de la couche crème est parfaite pour nous riche en saveurs et sa faible épaisseur ne nous dérange pas.

Les modifs que j’ai apportées: pour la base seulement 10g de sucre, des flocons de millet et sarrasin (oui on aime les goûts puissants et rustiques ahah), de la margarine au lieu de l’huile de coco (j’y suis malheureusement très intolérante).
Pour la creme: je n’ai pas mis les 30g de sucre, mais juste le miel ! Pour mon palais c’est amplement suffisant 😊

J’essaierai aussi de tester l’autre version mais celle là file dans mon classeur de recettes testées et approuvées !

Et pour l’intolérante à la noix de coco que je suis je suis ravie d’avoir une recette de cheesecake sans crème ou lait de coco ! 😊👌

Répondre
Clémence 28 juillet 2019 - 17 h 38

Merci beaucoup Marion pour ton retour! Je suis ravie de que la recette t’ai plu et j’adore quand on s’approprie mes recettes en y faisant de petites modifications 🙂 Bon à savoir : tu peux généralement remplacer l’huile de coco par du beurre de cacao – il a un parfum extraordinaire qui se marie très bien avec les saveurs typées que tu aimes 🙂

Répondre
Calvet 16 juin 2019 - 11 h 19

Bonjour Clémence.

Peut-on le faire à la vapeur dans un vitaliseur. Merci.

Répondre
Clémence 17 juin 2019 - 9 h 48

Bonjour Patricia, j’ai peur qu’il reste trop humide car le tofu a besoin de s’assécher un peu pour que la couche de crème se tienne. Ou alors dans des ramequins, sans démoulage. Dis moi si tu essaies !

Répondre
Karine 22 décembre 2021 - 2 h 51

Bonjour Clémence , puis je remplacer la graisse de coco par du beurre de lait cru (et surtout pas de la margarine que je déteste !). Merci beaucoup pour votre éclairage, il y a longtemps que je cherche une telle recette, j’ai récemment acheté votre formidable livre sur le tofu soyeux. J’ajoute que vous êtes d’une fraîcheur et d’une modestie bien agréables, ce qui n’est pas nécessairement l’apanage de toutes les créatrices de blogs !

Répondre
Clémence 29 décembre 2021 - 14 h 17

Merci beaucoup Karine pour ce gentil commentaire qui me va droit au coeur 🙂 Pour la graisse de coco, je suppose que vous parlez de la croûte ? L’huile de coco durcit en refroidissant, c’est ce qui rend la pâte croquante et permet à l’ensemble de tenir, sans oeufs ni gluten. Vous pouvez essayer avec du beurre, mais j’avoue que je ne sais pas trop ce que ça donnera, ça peut marcher cela dit. Sinon, le beurre de cacao fonctionne aussi très bien ! Belles fêtes de fin d’année et à bientôt !

Répondre
Blandine 14 juin 2019 - 9 h 56

Je salive d’avance !!!!!! J’aime beaucoup le cheesecake alors j’étais impatiente que tu nous donnes ta recette végétale ! Elle est sur ma to do list culinaire ! Par contre, si on n’aime pas la fleur d’oranger, peut-on l’omettre, ou faut il la remplacer obligatoirement par la même quantité d’un autre » arôme » pour ne pas modifier la texture de l’appareil ?
Bonne journée et encore merci !

Répondre
Clémence 14 juin 2019 - 9 h 57

Bonjour Blandine, tu peux tout à fait supprimer la fleur d’oranger, ça ne changera rien à la texture 🙂 J’espère qu’il te plaira, reviens me raconter! Bonne journée!

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.