Accueil Recettes100% végétal Petite tarte (presque) crue et sans gluten aux figues fraîches, noisettes et sarrasin – Versions avec ou sans Thermomix !

Petite tarte (presque) crue et sans gluten aux figues fraîches, noisettes et sarrasin – Versions avec ou sans Thermomix !

par Clémence

 

Vous êtes nombreux à m’avoir demandé, suite à la parution de “Ma cuisine Vegan au Thermomix”, s’il était possible de faire les recettes du livre sans Thermomix – ou avec un autre thermocuiseur du même type, mais d’une autre marque. Certes, j’ai tenté dans ce livre d’exploiter au mieux les avantages du Thermomix dans la réalisation des recettes végétales, car il se trouve qu’il est particulièrement génial pour cuisiner vegan, healthy, homemade et no waste  (voire mon article de présentation).

Mais le Thermomix étant destiné à nous simplifier la vie en jouant à la fois les rôles de “supermixeur”, casserole, fouet, pétrin et balance culinaire (en gros), on peut aussi exécuter toutes ces opérations séparément, avec deux mains, quelques casserole et un bon mixeur/blender (voire ci-dessous). Les seules recettes que vous aurez peut-être du mal à réaliser, à moins d’être équipé par ailleurs,  sont celles nécessitant un mixeur très puissant : purées d’oléagineux homemade et pâtes à tartiner principalement, ou certains légumes à chair ferme hâchés crus avant cuisson (la courge par exemple), que vous devrez alors, sans Thermomix, couper en morceaux plus épais et faire cuire un peu plus longtemps. Je précise que les recettes utilisant des noix de cajou sont en revanche adaptées à l’utilisation d’un mixeur classique, à condition de les faire tremper quelques heures pour les attendrir (c’est indiqué dans le livre) . Quant au pétrin, il vous faudra user un peu d’huile de coude dans les recettes boulangères (pains et autres brioches et pâte à pizza) et le résultat sera peut être un peu moins parfait que ce que vous auriez obtenu avec un robot, mais je vous promets que ce sera tout à fait comestible. Bref, la très grande majorité des recettes est à votre portée, ce sera juste un peu plus long et surtout, vous aurez de la vaisselle à faire!

 

 

Quelques exemples d’opération basiques au Thermomix >>> sans Thermomix :

* Mélanger (vitesse 1 à 3) >>> Remuer plus ou moins énergiquement, avec une cuiller ou un fouet.
* Mixer, hâcher (vitesse 3 et supérieures) >>>  Mixer longuement (texture lisse = vitesses Thermomix élevées) ou par à coups (texture hachée = vitesses Thermomix moyennes), avec un mixeur ou un blender.
* Faire fondre à feu doux (jusqu’à 60 °C) >>> Faire fondre au bain-marie. Attention, pour les recettes crues (c’est à dire au dessous de 40°C), il vous faudra rester vigilant.e.s et utiliser si vous en avez un un thermomètre de cuisson.
* Faire rissoler (températures 90 à 120°C) >>> faire revenir à la poêle.
* Faire mijoter (températures 80 à 110°C°) >>> faire mijoter dans une casserole, une cocotte ou un faitout, avec ou sans couvercle (“avec couvercle” correspondant au mode par défaut : bol muni de son couvercle et du gobelet).
* La fonction “Sens inverse” correspond à une rotation inversée de la lame du mixeur, généralement pour ne pas abimer les aliments – vous n’en aurez pas l’usage si vous remuez votre préparation avec une cuiller.
* La fonction “Mijoteuse” correspond à l’action de remuer doucement à la cuillère en bois dans le récipient de cuisson.
* La fonction “Pulse” correspond au fait de mixer par à coup avec un appareil très puissant pour hacher / pulvériser certains aliments (chocolat, graines, légumes à chair ferme), vous pouvez pour la remplacer découper les aliments au couteau. Personnellement, je l’utilise surtout pour nettoyer le bol du robot en mode “machine à laver”!
* Le Varoma peut-être remplacé par un autre cuiseur à vapeur.

Les durées de cuisson ne changent généralement pas.

Si vous avez un autre robot thermocuiseur que le Thermomix, il suffira simplement d’adapter les réglages à votre appareil – en n’oubliant pas de tenir compte du volume du bol : plusieurs personnes sont déjà venues très gentiment me dire avoir testé les recettes sur leur Compagnon ou leur Cooking chef avec succès.

 

 

Et parce qu’en cuisine rien ne vaut la mise en application, j’ai créé pour illustrer cet article une petite tarte “presque crue” très simple et tout à fait dans le genre des recettes du livre, faisant appel à différentes fonction du Thermomix (mixer les amandes, faire fondre le beurre de cacao et mélanger le tout). En voici la recette sous deux versions : avec ou sans Thermomix. Si vous n’en avez pas, je vous invite à lire quand même la version “avec” pour vous familiariser avec les codes d’écritures de la cuisine au Thermomix. L’interface du blog n’est pas idéale pour ça, mais si vous voulez plus de recettes “avec et sans Thermomix” dites-le moi et j’essaierai de faire un effort 😉

La croûte a la particularité d’être ultra croquante et pas du tout chewy comme la plupart des pâtes crues – souvent riches en dattes. Pas de fruits secs dans celle-ci, mais du beurre de cacao fondu, qui en refroidissant va se solidifier et lier l’ensemble. On le trouve désormais très facilement en magasin bio, mais vous pouvez le remplacer par de l’huile de coco (au Thermomix, réduisez alors le temps de cuisson de deux minutes). Pas non plus de flocons, qui ont cette fois été remplacés par du sarrasin, la seule céréale pouvant être consommée crue : une fois torréfié (et donc plus tout à fait cru c’est vrai), le sarrasin devient ultra croquant et exhale un délicieux petit parfum fumé de noisette grillée. Vous pouvez bien sûr choisir de ne pas torréfier les noisettes pour préserver leurs bienfaits, j’ai ici choisi l’option gourmande car rien n’est meilleur que les noisettes torréfiées – surtout mélangées avec du sucre intégral et du sarrasin, de la cardamome et du beurre de cacao. La crème étalée sur le fond de tarte est une vraie merveille, je vous suggère même d’en faire une plus grande quantité, de la stocker une semaine au frigo et de la consommer comme de la pâte à tartiner – version vegan, vous pouvez remplacer le miel par du sirop de coco, d’érable ou d’agave. Je l’ai ici préparée directement dans un bol car il n’y en a qu’une petite quantitée, mais si vous en faites beaucoup vous pouvez utiliser le Thermomix (1 minute / vitesse 3 avec le fouet).  Et bien sur, sentez vous libre de troquer les figues pour tout autre fruit, cru ou cuit, de votre choix ! J’ai déjà en tête une petite tarte aux poires et aux pépites de chocolat cru, sur une couche de crème amande complète et chicorée…….

 

 

Cet article est aussi destiné à répondre à toutes vos questions sur le sujet, alors n’hésitez pas à les poser dans les commentaire ci-dessous – ou à consulter les-dits commentaires pour voir s’ils répondent à votre problématique! Je ferai un édit “FAQ” avec les questions les plus souvent posées – et leur réponse. Je vous serai aussi très reconnaissante de venir témoigner si vous testez des recettes “à la main” ou avec un autre robot 🙂 Merci d’avance à tou.te.s !

 

 

Tarte (presque) crue aux figues fraîches, noisettes et sarrasin

Imprimer
Pour: 4 à 6 personnes
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 5.0/5
( 4 votes )

INGREDIENTS

  • 120 g de sarrasin décortiqué (pas de kasha)
  • 100 g de noisettes
  • 1/2 c. à café de cannelle en poudre
  • 1/2 c. à café de cardamome en poudre
  • 1 belle pincée de sel marin
  • 70 g de beurre de cacao (ou d'huile de coco)
  • 50 g de sucre intégral
  • 2 c. à soupe de purée de noisette
  • 2 c. à café de miel (ou de sirop d'érable, d'agave ou de coco)
  • 2 c. à soupe de l'ait d'amande
  • 6 à 10 figues fraîches, selon leur taille

INSTRUCTIONS

  1. Torréfiez les noisettes et le sarrasin sur la plaque du four chemisée de papier sulfurisé, pédant 10 minutes environ à 180°C, en vérifiant qu'ils ne brûlent pas. Laissez tiédir, puis frottez les noisettes entre les paumes des mains pour voter les petites peaux.
  2. Mettez les noisettes et le sarrasin dans le bol du Thermomix avec les épices et le sel et mixez 4 secondes / vitesse 8 pour les réduire en poudre OU Réalisez cette opération avec un petit mixeur ou un moulin à café électrique.
  3. Ajoutez le sucre et le beurre de cacao en copeaux, faites fondre 5 minutes / 40°C / vitesse 1. Vérifiez que le chocolat est bien fondu (cela dépend de la taille des copeaux), sinon faites fondre encore 2 minutes / 40°C / Vitesse 1. Sans Thermomix, faites fondre le beurre de cacao en copeaux au bain-marie ou dans une casserole à feu très doux (essayez de ne pas dépasser les 40°C), versez sur la préparation précédente ainsi que le sucre et mélangez jusqu'à l'obtention d'une pâte sableuse et humide
  4. Versez la pâte obtenue sur un petit moule à tarte (20 cm de diamètre environ) chemisé de papier sulfurisé et étalez du plat de la main en tassant bien et en remontant légèrement sur les bords. Placez au réfrigérateur pour 10 minutes environ.
  5. Préparez la crème : mélangez la purée de noisette et le miel et le lait d'amande jusqu'à l'obtention d'une texture lisse et onctueuse (rajoutez un peu de lait si besoin). Pour une plus grande quantité au Thermomix, insérez le fouet et mélangez 1 minutes / vitesse 3.
  6. Etalez sur le fond de tarte et garnissez de figues fraîches.
  7. Versez une goutte de liquide vaisselle dans le bol du Thermomix, ajoutez de l'eau et appuyez 2 fois sur pulse / 1 seconde avant de rincer OU faites la vaisselle 🙂

Vous devriez aussi aimer :

2 commentaires

Farine d'étoiles 5 octobre 2019 - 19 h 46

ça a l’air vraiment délicieux !!

Répondre
Clémence 9 octobre 2019 - 15 h 26

Merci! 😀

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience, pour partager les articles sur vos réseaux sociaux et pour conserver vos favoris Accepter Lire plus