Accueil RecettesThématiqueEntrées Velouté de tomates rôties au millet et aux haricots blancs

Velouté de tomates rôties au millet et aux haricots blancs

par Clémence

 

Pile entre l’été et l’automne, il y a ce mois de septembre un peu magique, pendant lequel l’abondance estivale de fruits et légumes rejoint les premières envies de cocooning. J’ai noté cette idée il y a des mois, en me disant qu’elle serait parfaite à la fin de l’été, lorsque les tomates sont gorgées de sucre et moins aqueuses qu’en début de saison – et que les journées qui raccourcissent annoncent déjà les premières assiettes de soupe.

Si vous avez lu mon livre “Des soupes qui nous font du bien“, co-écrit dans la joie et l’allégresse avec Cléa Cuisine, vous savez déjà que j’aime qu’une soupe soit à la fois saine, complète et facile à préparer. C’est le cas avec celle que je vous propose aujourd’hui : j’ai simplement fait doucement rôtir des tomates au four avec quelques brins de thym frais et des gousses d’ail en chemise (l’ail confit et moi, une grande histoire d’amouuur), puis je les ai mixées avec un bon bouillon, des haricots blancs et du millet pour un maximum de saveur et de protéines complètes – et une texture crémeuse ultra gourmande, sans crème ni pommes de terre.

 

 

On oublie trop souvent à quel point les flocons de céréales (ou de légumineuses) sont pratiques et versatiles, qu’il s’agisse de préparer une soupe minute ou des galettes de céréales : il suffit de les réhydrater quelques minutes et de les incorporer dans la recette. Ici, j’ai choisi les flocons de millet car j’aime l’association de saveur qu’ils forment avec les tomates, mais on peut aussi utiliser des flocons de quinoa, d’avoine ou d’azuki, par exemple. Le millet est une céréale un peu délaissée, ce qui est bien dommage car elle est sans gluten, riche en vitamines B, en fibres et en minéraux (phosphore, magnésium et zinc notamment). Un peu difficile à cuire sous sa forme brute (elle a tendance à se transformer en bouillie, puis à se dessécher très vite ) elle est parfaite en flocons, que vous trouverez facilement en magasin bio.

Vous pouvez bien évidemment cuire vous même les haricots blancs, c’est meilleur et vous pourrez même choisir la variété que vous souhaitez cuisiner. Comme j’aime proposer des recettes qui nécessitent un minimum d’anticipation (je sais ce que c’est que de se demander ce qu’on va préparer à diner à 18h30 avec deux enfants affamés réclamant leur pitance), j’ai utilisé des haricots blancs en bocal que j’ai soigneusement rincés et égouttés – pas de panique, dans les deux cas, la texture crémeuse et veloutée sera au rendez-vous. S’il vous reste des haricots, profitez-en pour tester ma béchamel de haricots blancs dans un gratin de légumes !

 

 

Les tomates rôties sont la seule partie de la recette qui va vous demander un peu de temps, quoi qu’une fois au four, vous serez libre de faire tout ce qui vous plaira (préparer un bon dessert par exemple..?). Quelques astuces pour gagner de précieuses minutes :
1/ Faites-les cuire la veille, puis laissez-les refroidir et conservez-les au frigo dans un récipient hermétique,
2/ Réduisez un peu le temps de cuisson et laissez-les terminer de rôtir tranquillement dans le four éteint (sans l’ouvrir bien sûr),
3/ Faites-les confire dans une sauteuse pendant 20 bonnes minutes (dans ce cas épluchez l’ail et hâchez-le), c’est délicieux aussi – et plus rapide.
Ici, j’ai choisi des petites tomates grappe car elles sont généralement très parfumées et peu aqueuses – et que c’est ce que j’ai trouvé de mieux en faisant mes courses. Mais des Roma, des San Marzano ou des coeur de boeuf sont parfaites aussi dans une soupe ou, encore mieux, un mélange de tout ça. Profitez-en pour faire un sort à vos tomates moches ou un peu trop mûres !

Oh, et si vous avez acheté mon livre ma cuisine vegan au Thermomix ou projetez de le faire, sachez qu’il y a une recette de velouté de tomate aux flocons de millet réalisable intégralement au Thermomix en 30 minutes à peine! Je dis ça, je dis rien 😉

 

 

 

 

Imprimer
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 5.0/5
( 4 votes )

INGREDIENTS

  • 1,3 kg de tomates au choix
  • 3 ou 4 gousses d’ail en chemise
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2/3 c. à café de fleur de sel
  • 1 pincée de sucre de canne blond
  • Quelques brins de thym frais
  • 1 c. à café bombée de bouillon végétal en poudre, ou un cube
  • 70 g de flocons de millet
  • 200 g de haricots blancs déjà cuits (frais ou en bocal)

INSTRUCTIONS

  1. Préchauffez le four à 120°C (th. 4).
  2. Lavez les tomates, coupez-les en deux et disposez-les chair vers le haut sur la plaque du four chemisée de papier sulfurisé (ou dans un grand plat adapté), en une seule couche. Saupoudrez de sucre et de sel, ajoutez les gousses d’ail et le thym frais, arrosez d’huile d’olive. Faites cuire pendant 1h30, puis laissez tiédir dans le four éteint et fermé.
  3. Portez à ébullition 800 ml d’eau avec le bouillon, ôtez du feu et mélangez-en 600 ml avec le millet (réservez le reste), laissez reposer 10 minutes. Lavez les haricots blancs s’ils sont en bocal.
  4. Mettez les tomates et l’ail épluché dans le bol du blender avec le bouillon au millet et les haricots et mixez longuement, en allongeant avec un peu de bouillon réservé si souhaité, jusqu’à l’obtention d’un velouté bien onctueux. Rectifiez l’assaisonnement, puis servez immédiatement, en décorant avec des branches de thym, des tomates confites et/ou quelques haricots blancs.

NOTES

Avec un Thermomix, mixez votre soupe 30 secondes / vitesse 4 à 8.

Vous devriez aussi aimer :

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience, pour partager les articles sur vos réseaux sociaux et pour conserver vos favoris Accepter Lire plus