Accueil RecettesPar saisonPrintemps Fresh & healthy : mon millefeuille de courgettes crues à la ricotta d’okara et au pesto pistache-menthe

Fresh & healthy : mon millefeuille de courgettes crues à la ricotta d’okara et au pesto pistache-menthe

par Clémence

 

Cette recette s’appelait à l’origine “lasagnes crues”, mais comme j’ai croisé de jolies petites courgettes rondes en faisant mes courses je l’ai renommée millefeuille de courgette. Parce que des lasagnes crues, sans pâte et avec une forme pareille ça n’était vraiment plus des lasagnes. Quoi qu’il en soit, cette recette 100% fresh tombe à pic si comme moi vous n’arrivez plus à manger autre chose que des salades et autres fruits et légumes froids (ou crus) lorsqu’il fait chaud. Elles sont à la fois croquantes, parfumées et bien onctueuses – et surtout, elles sont bourrées de vitamines et très faciles à préparer.

La courgette crue est une merveille, si vous n’y avez jamais gouté je vous la conseille vraiment : fraîche et croquante, avec une saveur très délicate et un léger goût d’amande. Cette recette est un excellent moyen de faire sa découverte, mais vous pouvez aussi en faire des spaghetti (à déguster tels quels ou à poêler une ou deux minutes avec un peu d’ail et des aromates – je vous en reparlerai), ou la découper en petits cubes, à faire mariner quelques heures au frigo dans de l’huile d’olive et du jus de citron avec des herbes aromatiques. Vous pouvez bien entendu réaliser cette recette avec des courgettes longues, que vous découperez finement dans la longueur – une mandoline est idéale pour obtenir des lamelles très fines et régulières : vous obtiendrez deux parts par courgette. Attention, il est impératif de choisir des courgettes bien fraîches et fermes, car le cru ne pardonne aucun défaut ! Ca tombe bien, c’est la pleine saison…

 

 

La première préparation est un pesto tout simple mais sans parmesan à base de noix de cajou (à remplacer si souhaité par des amandes, il sera alors un peu plus croquant), d’huile d’olive et de basilic, relevé d’une touche de menthe et de pistaches pour le plaisir. J’ai volontairement choisi de n’y mettre qu’une cuillerée de pistaches  car c’est un produit cher, mais vous pouvez bien sûr remplacer une partie des amandes par des pistaches supplémentaires. Ne mettez qu’une seule gousse d’ail si vous préférez, ou boostez ce pesto tout green avec une cuillerée de spiruline ou de thé matcha pour en faire une vraie bombe nutritionnelle. C’est un pesto très frais, dans lequel la menthe est présente sans prendre le dessus et que vous pourrez stocker une semaine voire plus au frigo (en le recouvrant d’huile d’olive) s’il vous en reste. Vous pouvez bien sûr le remplacer par le pesto de votre choix, ou même par un bon pesto du commerce, même si je trouve qu’un pesto fraîchement préparé est toujours meilleur et tellement plus nutritif.

 

 

 

La ricotta d’okara joue elle aussi la carte de la fraîcheur puisque mon okara d’amandes activées (recette dans le post précédent) est ici relevé d’une pointe d’ail et de zestes de citron pour s’accorder au mieux avec le pesto menthe et basilic. L’okara est simplement mélangé avec un peu de purée de cajou (ou d’amande) et du miso blanc pour l’onctuosité et la richesse en enzymes digestives, toujours les bienvenues quand on consomme du cru et qu’on a les intestins fragiles. Vous pouvez n’y mettre que du miso pour une ricotta ultra légère ou augmenter les quantités de purées d’oléagineux pour encore plus de saveur et de crémeux. D’autres idées : de la levure maltée pour un vrai goût fromager – surtout accompagnée d’oignon semoule, des cebettes émincées pour le peps et le croquant, une pointe de tamari ou de vinaigre balsamique pour le plaisir ou des herbes aromatiques hachées (ciboulette, persil, coriandre) pour un effet “ail & fines herbes”. Mon okara est plutôt sec (je filtre mon lait avec un sac à jus végétaux), si c’est aussi votre cas n’hésitez pas à ajouter du lait végétal petit à petit, tout en mélangeant jusqu’à ce que la texture vous plaise : elle doit être bien onctueuse, mais ferme et facile à étaler sans couler. Si vous n’avez pas d’okara, testez donc ma ricotta tofu-cajou, onctueuse et légèrement croquante ! 

 

 

Vous pouvez bien sûr ajouter ce que vous voulez dans vos millefeuilles / lasagnes de courgettes : feuilles de basilic, de menthe ou d’origan, graines de tournesol natures ou toastées, sésame ou gomasio (attention avec ce dernier de ne pas trop saler vos préparations), chanvre décortiqué (un délice, à glisser également dans le pesto), cubes de tomates ou olives dénoyautées…

Vous pouvez aussi remplacer la ricotta d’okara et/ou le pesto par une tapenade homemade, une sauce tomate crue à base de tomates séchées (réhydratées dans de l’eau, puis rincées et mixées avec des tomates fraîches, un peu d’ail dégermé, du basilic, un filet d’huile d’olive et une touche de balsamique), un fromage végétal aux noix de cajou, au tofu ou aux amandes etc. Petite astuce : Cette recette fonctionne aussi avec de petites tomates cocktail à l’heure de l’apéro : on coupe en deux, on garni d’une des deux préparations ainsi que d’une feuille de basilic et on fait tenir avec une pique à cocktail !

Bon appétit, restez à l’ombre !

 

 

 

 

Millefeuilles de courgettes crues, ricotta d'okara et pesto menthe-basilic

Imprimer
Pour: 4 personnes Temps de préparation:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 4.7/5
( 6 votes )

INGREDIENTS

  • Pour la ricotta
  • 90 g d'okara
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à soupe de jus de citron
  • Le zeste d'1/2 citron
  • 2 c. à soupe d'huile d'olive ou de colza
  • 2 c. à café de miso blanc
  • 2 c. à café de purée de noix de cajou (ou d'amande blanche)
  • Sel et poivre
  • .
  • Pour le pesto :
  • Un bouquet de basilic
  • Une vingtaine de feuilles de menthe
  • 2 gousses d'ail
  • 1 c. à soupe de pistaches
  • 40 g de noix de cajou (ou d'amandes)
  • 50 g d'huile d'olive environ
  • Sel et poivre
  • .
  • Pour le millefeuille :
  • 4 petites courgettes rondes ou deux courgettes longues, bien fraîches
  • Un filet d'huile d'olive
  • Quelques feuilles de menthe et/ou de basilic

INSTRUCTIONS

  1. Préparez la ricotta : mélangez l'okara avec la gousse d'ail épluchée, dégermée et écrasée, le jus et le zeste du citron, l'huile végétale, le miso et la purée de cajou. Allongez si souhaité avec un peu de lait végétal, jusqu'à l'obtention d'une crème onctueuse. Salez et poivrez.
  2. Préparez le pesto : mixez les feuilles de menthe et de basilic lavées et séchées avec l'ail épluché, dégermé et hachées, les noix de cajou, les pistaches, sel et poivre. Ajoutez l'huile en filet petit à petit tout en mixant doucement, jusqu'à la texture souhaitée (entre 30 et 60 g d'huile), réservez.
  3. Lavez les courgettes et découpez-les finement, sur une épaisseur de 2-3 mm, avec un couteau bien tranchant ou une mandoline (attention les doigts!). Conservez la base et le chapeau plus épais.
  4. Tartinez les tranches de courgettes de pesto et de ricotta, en alternant et ajoutant si souhaité quelques feuilles de menthe et/ou de basilic, replacez les chapeaux et arrosez d'un filet d'huile d'olive.
  5. Réservez au réfrigérateur, 8 heures maximum et dégustez bien fraîches

NOTES

Remplacez le pesto et la ricotta par de la tapenade, un coulis de tomates crues, le pesto de votre choix ou un fromage végétal aux oléagineux.

Vous devriez aussi aimer :

4 commentaires

Anej 15 août 2021 - 13 h 29

Testé et approuvé! Ma ricotta était à base de caillé de soja et j’ai fais le pesto vite fait avec environ une càs de purée de pistache, 10 feuilles de basilic et 7 feuilles de menthe, huile sel ail en poudre. L’association des deux avec la fraîcheur de la courgette était succulente! Je suis ravie de sentir la pistache – j’avais peur que les herbes prennent le dessus. Bref recette à garder, merci pour l’idée!

Répondre
Clémence 25 août 2021 - 10 h 08

Merci à toi, je suis ravie que la recette t’ai plu et comme toujours ici, c’est une base à customiser selon l’envie et le contenu du frigo (et du potager) ! 😉

Répondre
Aline 26 juin 2020 - 8 h 42

Cette recette a l’air délicieuse… Et parfaite pour l’été ! Je note !!
Et petite parenthèse, je viens de recevoir votre livre sur les beurres végétaux… Il est super, vraiment !!
Les toasts tahin, miso blanc, avec du concombre, à défaut d’avocat, sont vraiment bons ! Ce week end je ferai un crumble aux abricots 😋
Merci pour ce bel ouvrage !

Répondre
Clémence 26 juin 2020 - 14 h 36

Merci à vous Aline pour ce très gentil commentaire, je suis ravie que le livre (et la recette) vous plaisent !

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience, pour partager les articles sur vos réseaux sociaux et pour conserver vos favoris Accepter Lire plus