Accueil RecettesThématiqueEntrées Mon velouté de panais qui fait du bien, à l’orange et à la crème de noisette

Mon velouté de panais qui fait du bien, à l’orange et à la crème de noisette

par Clémence

 

S’il y a bien un plat que je fais et refais sans jamais me lasser en hiver, c’est la soupe. Surtout depuis l’écriture des  « Soupes qui nous font du bien » à quatre mains (et deux louches) avec Cléa. Challenge oblige avec 200 recettes à écrire en quelques semaines, j’ai réalisé à quel point la soupe était versatile et créative. Du potage au velouté, de la soupe mono-légume au plat complet, crue, chic ou rustique, elle évoque toujours le réconfort, le partage et le plaisir. Quand je pense que petite, je boudais chaque week-end celle de ma grand mère !

Et puis la soupe, c’est le plat recyclage par excellence : un légume oublié au fond de frigo ? Et hop, deux-trois échalotes, un peu de bouillon, 15 minutes de cuisson et le repas est prêt. D’ailleurs, c’est notre menu fétiche des soirs de flemme ou de retour (tardif) de week-end. Et si comme moi, la poireau-pommes de terre vous laisse un peu sur votre faim, je vais vous donner mon astuce « spéciale soupe créative » : mariez le légume choisi avec une bonne cuillerée de purée d’oléagineux au moment du mixage. Ca prend dix secondes de plus et ça change tout : vous y gagnerez à la fois en saveur et en onctuosité, enrichirez votre repas en minéraux, blufferez vos invités et réconcilierez vos enfants avec à peu près n’importe quel légume (testé et approuvé sur le panais, la courge ou le cresson). Et en plus, vous pourrez zapper les pommes de terre ni vu ni connu. Quelques idées : choux-fleur et cacahuète, cresson et amande blanche, courge et noix de cajou, poireau et noisette, petits-pois et pistache…

 

 

Parmi mes associations préférées, il y a aussi ce velouté de panais à la purée de noisette, dans lequel j’ajoute parfois une touche d’orange (pour un petit coup de peps) ou de poire (pour un max de douceur). Le mariage de ces trois saveurs est extraordinaire et même les non-amateurs de panais adorent. C’est une soupe super simple, qui demande à peine 20 minutes de cuisson – pile poil le temps de prendre l’apéro et de préparer une petite salade verte pour aller avec. Mais si vraiment le panais et vous ça fait dix, sachez que ça marche aussi très bien avec du cèleri rave ou de la courge butternut. Et/ou que vous pouvez y ajouter un soupçon de cardamome pour encore plus de plaisir.

 

 

Cette fois-ci, je l’ai servie avec le reste de mes granola crackers, absolument parfaits émiettés en topping croquant avec leur bon goût de raisins secs et de noix de pécan. D’autres idées : fèves ou pépites de cacao cru, croûtons rôtis à l’ail et aux zestes de citron, noisettes toastées et hachées… ou tout simplement, une lichette de crème végétale.

Et voilà, vous savez faire un velouté avec de la purée d’oléagineux : c’est super simple et c’est toujours le même principe. Testez toutes les associations qui vous passent par la tête, ajoutez-y des épices, des herbes aromatiques ou des fruits au choix et surtout, n’ayez pas peur de vous tromper : c’est quasiment inratable ! Si seulement ma grand mère avait connu les purées d’oléagineux…

 

 

 

 

Velouté de panais à la crème de noisette et à l'orange

Imprimer
Pour: 3-4 personnes Temps de préparation: Temps de cuisson:
Nutrition facts: 200 calories 20 grams fat
Avis 3.7/5
( 24 votes )

INGREDIENTS

  • 500 g de panais
  • 1 gros oignon rouge
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à café de bouillon végétal en poudre
  • Le jus d’1 orange + le zeste d’1/2 orange
  • 50 g de purée de noisette
  • Facultatif : 1/2 c. à café de cardamome en poudre

INSTRUCTIONS

  1. Epluchez le panais et coupez-le en petits morceaux. Epluchez et émincez l'oignon.
  2. Faites blanchir l'oignon dans une casserole avec l'huile d'olive bien chaude, puis ajoutez le panais et laissez revenir 4-5 minutes, en remuant de temps en temps.
  3. Couvrez d'eau à hauteur, ajoutez le bouillon (et la cardamome si souhaité) et laissez cuire jusqu'à ce que le panais soit bien tendre, 15 minutes environ.
  4. Versez dans le bol du mixer, ajoutez la purée de noisette, le jus et le zeste d'orange et mixez longuement, en ajoutant un peu d'eau ou de bouillon si souhaité, jusqu'à l'obtention d'une texture bien crémeuse.
  5. Servez bien chaud, avec des toppings au choix !

Vous devriez aussi aimer :

10 commentaires

Anej 14 novembre 2021 - 7 h 53

Testée hier avec 2 fois moins de panais (j’aime tellement pas trop ça que j’ai préféré multiplier les autres ingrédients haha), et c’était super bon ! Je garde la recette, merci !!

Répondre
Clémence 15 novembre 2021 - 11 h 34

Merci beaucoup, je suis ravie qu’elle vous plaise ! Même avec moins de panais (mais beaucoup de purée de noisette) ça devait être délicieux;)

Répondre
claire 24 janvier 2021 - 11 h 56

Maintenant que j’ai acheté votre livre Pasta Vegan, j’explore votre blog. Et cette soupe est incroyable !!! Les panais, mes enfants n’en sont pas fans. Mais avec la douceur de la purée de noix (j’avais une purée qui est un mélange de différentes noix) et la légère acidité des oranges c’était sublime. Je n’ai mis le jus que d’une demie orange ça suffisait. Merci pour cette recette toute simple mais qui change tout.

Répondre
Clémence 25 janvier 2021 - 12 h 52

Oui, le velouté de légumes d’hiver aux purées d’oléagineux a sauvé nos diners familiaux plus d’une fois et la soupe préférée de mes enfants est désormais le velouté de céleri rave à la purée d’amande. Qui l’eu crû? Merci à vous Claire !

Répondre
Lou 2 février 2019 - 19 h 18

Cette soupe est une véritable tuerie! A faire et refaire !
merci pour cette recette

Répondre
Clémence 6 février 2019 - 12 h 21

Merci beaucoup Lou ! Le temps s’y prête bien en tous cas 😉
A bientôt !
Clémence

Répondre
Petit Pois 18 décembre 2018 - 8 h 47

J’ai testé hier soir ! Des panais, des navets boule d’or qui n’attendaient que ça et la purée de noisettes. Un délice ! Merci et bravo

Répondre
Clémence 18 décembre 2018 - 9 h 48

Super ! Merci pour ce gentil retour 🙂 ça devait être délicieux avec les navets.

Répondre
Cinderella 30 novembre 2018 - 14 h 26

Ce velouté est une merveille…une onctuosité à tomber par terre, une douceur…un véritable régal. J’ai mis du sel à la place du bouillon de légumes car je n’en avais pas, c’était juste parfait. Je note précieusement cette recette, la prochaine fois j’essayerai avec de la poire :-). Merci pour ces saveurs automnales incomparables !

Répondre
Clémence 30 novembre 2018 - 15 h 12

Merci beaucoup Cinderella ! N’hésites pas à tester plein de variantes avec d’autres légumes de saison, ça marche de la même façon ! Très bon week-end 🙂

Répondre

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.